#Noël, de quoi briser leur innocence

Par La Rédaction, le 21 déc 2018 à 05h00 dans INSOLITE | 0 commentaire
#insolite #Noël #enfants Choqués par cette révélation qui a perturbé leur enthousiasme à l’approche des fêtes de fin d’année, ils se sont empressés d’interroger leur enseignant. Des questions portant sur la petite souris, le lapin de Pâques et les lutins qui font mystérieusement disparaître des objets à la maison. 
Un enseignant remplaçant dans une école primaire du New Jersey aux Etats-Unis a révélé à une classe de première année (équivalent du CP en France) que le Père Noël n’existait pas, rapporte un média local.

L’incident est survenu jeudi dernier et certains des 22 petits - âgé de 6 ans pour la plupart - ont encore du mal à y croire.

 






















Choqués par cette révélation qui a perturbé leur enthousiasme à l’approche des fêtes de fin d’année, ils se sont empressés d’interroger leur enseignant. 

Des questions portant sur la petite souris, le lapin de Pâques et les lutins qui font mystérieusement disparaître des objets à la maison. L’enseignant a continué sur sa lancée et leur a assuré que tous ces êtres étaient imaginaires. De quoi briser leur innocence. 

Un des parents a déclaré que sa fille de 6 ans était très bouleversée, elle qui « croit fermement à tout ce qui entoure Noël ».

Après cet épisode éprouvant pour les écoliers, le remplaçant a été congédié. L’école a condamné le « manque de jugement » du professeur et a présenté ses excuses aux parents d’élèves. 

Le surintendant des écoles publiques du canton de Montville, Rene Rovtar, a déclaré qu’aucun commentaire ne sera fait sur la question de l’existence du Père Noël en raison que la foi est un acte personnel.

 

Commentaires ALJOIMOUR :


> Chacun a son point de vu là-dessus, mais la magie de Noël existe bien. Et c'est plus fort chez les américains. Et en plus il n'y a aucune preuve qu'il n'existe pas. 

> Alors on peut comprendre la réaction.  Faire attention à ce que on dit ou non aux enfants
 

Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris – La Normandie