Fin de #violence #sexuelle

Par La Rédaction, le 24 oct 2018 à 09h00 dans INFOS PRATIQUES | 0 commentaire
#infopratiques #nobel #Afrique  Le prix Nobel de la paix est l’une des récompenses les plus attendues chaque année. Deux personnalités qui luttent contre les violences sexuelles et la persécution des femmes ont été récompensées ce vendredi 5 octobre : le gynécologue congolais Denis Mukwege et la militante yézidie Nadia Murad.

Le comité Nobel norvégien a remis ce jour à Olso (Norvège), le prix Nobel de la Paix à Denis Mukwege et Nadia Murad. Ils ont été récompensés de leurs efforts pour "mettre fin à l’utilisation des violences sexuelles comme arme de guerre". 

Denis Mukwege, 63 ans, est un gynécologue et militant des droits humains congolais. Surnommé "L’homme qui répare les femmes", il soigne depuis 1999, les femmes violées du Kivu, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC).


































Il est également pasteur chrétien évangélique de courant pentecôtiste dans une église de Bukavu. Selon le comité, le sexagénaire aurait "dédié sa vie à défendre des victimes de violences sexuelles en temps de guerre" en RDC.
 

Nadia Murad Basee Taha est née en 1993 à Kocho, un village près de Sinjar en Irak. C’est une activiste des droits de l’homme issue de la communauté yézidie.

Elle a été nommée ambassadrice de l’ONU pour la dignité des survivants de la traite d’êtres humains, en 2016. Elle est l’une des 3000 femmes Yézidies qui ont été victimes de viol et d’autres abus de la part de l’armée de Daech.

Le comité Nobel affirme que ces abus faisaient partie d’une stratégie militaire et se faisaient systématiquement. Nadia Murad fait preuve de courage en racontant ses souffrances et en parlant au nom des autres victimes.

Source...
 

Commentaires ALJOIMOUR :


> Une récompense bien méritée pour ce pasteur qui aide les femmes au Congo, et cette femme qui est devenue ambassadrice de l'Onu, pour la défense des femmes. Bravo à eux !
 

Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris – La Normandie