Qui sont les petits et les gros dormeurs ?

Par La Rédaction, le 19 oct 2018 à 06h00 dans INSOLITE | 0 commentaire
#insolite #sommeil #mammiferes Une étude révèle que l’otarie se distingue curieusement. L’otarie n’a pas cette phase de sommeil paradoxal quand elle dort en mer.
Le sommeil de tous les mammifères connaît une phase dite paradoxal. 

C’est le moment du rêve et de la mémorisation des informations. Une étude révèle que l’otarie se distingue curieusement. 

 




















L’otarie n’a pas cette phase de sommeil paradoxal quand elle dort en mer. Ce qui arrive parfois pendant une dizaine de jours consécutifs. Elle ne paraît pas en être affectée. 


Qui sont les petits et les gros dormeurs ?

La durée du sommeil varie beaucoup d’un individu à l’autre, d’une espèce à l’autre, d’une saison à l’autre. Le tamia (cousin de la marmotte) passe environ quinze heures par jour les yeux fermés alors que la girafe se contente de quatre à cinq heures. 

Selon Jérôme Spiegel, chercheur à l’université de Californie « chaque espèce se serait adaptée pour gérer au mieux ses dépenses énergétiques et assurer sa sécurité. 

Les éléphants dorment à peine plus de trois heures par jour. Les mammifères qui dorment dans une cachette, comme les chauves-souris ou les rongeurs, ont tendance à faire des sommes plus longs et plus profonds que ceux devant rester constamment en alerte. »

 

Commentaires ALJOIMOUR :


> Une belle étude sur les formes et temps de sommeil des animaux


Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris – La Normandie