#Humains sans #âme

Par La Rédaction, le 27 juin 2018 à 06h00 dans INFOS PRATIQUES | 0 commentaire
#infopratiques #esoterisme #au-dèla  Un pourcentage considérable des personnes que nous rencontrons dans la rue sont des personnes qui sont vides à l'intérieur, c'est-à-dire qu'elles sont déjà mortes. C'est une chance pour nous que nous ne le voyons pas et que nous ne le sachions pas.
Un pourcentage considérable des personnes que nous rencontrons dans la rue sont des personnes qui sont vides à l'intérieur, c'est-à-dire qu'elles sont déjà mortes. 

C'est une chance pour nous que nous ne le voyons pas et que nous ne le sachions pas. Si nous savions quel nombre de personnes sont réellement mortes et quel nombre de ces morts gouverne nos vies, nous devrions devenir fous d'horreur. "


 



























Ce sont des moments intéressants. D'une part, il y a des changements à l'échelle mondiale qui ne peuvent vraiment pas être ignorés plus longtemps.

D'un autre côté, la majorité de la population semble vivre sa vie comme si tout était tel qu'il est et sera toujours, enfermé dans une vision tunnel d'intérêt personnel et matériel.

Tant que nous continuons à nous mentir en nous basant sur le conditionnement, le vœu pieux, la répression ou le déni et que nous croyons que les mensonges sont là-bas, les confondant avec la vérité, rien ne changera. 

Cela va au-delà d'une attitude « positive », où l'espoir peut être simplement un piège et un mensonge pour soi-même. Croire en des mensonges qui sont «positifs» en apparence (peu importe à quel point l'intention ou le bon cœur de la personne) est réellement négatif et bloque sa conscience et son évolution spirituelle. 

Être positif peut signifier reconnaître quelque chose de négatif parce que c'est la vérité, le voir pour ce qu'il est. 

Si vous croyez à un mensonge, même si cela semble positif et vous fait « vous sentir bien », vous abandonnez votre libre arbitre et cela a des implications spirituelles. En ces temps de transition, il devient impératif de chercher la vérité.

 

Conseils Aljoimour :


> Je vous invite à lire et transférer ce bel article, et de vous poser la question, de votre propre position.

> Choisissez la Vie si vous vous sentez mort, et si vous faites partie du clan des Vivants, continuez à rayonner et à sourire : La Vie est si Belle!!!


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie