Mauvaise #image #corporelle

Par La Rédaction, le 16 avr 2018 à 05h00 dans CONSEILS SANTE | 0 commentaire
#conseils #santé #corps #seins  Ce n’est pas que l’estime de soi qui en prend un coup, mais la santé générale, car une mauvaise image corporelle est associée à une diminution des dépistages.
Tout en sachant qu’il serait préférable d’accepter et d’aimer son corps, la réalité de nos émotions nous rend parfois la tâche difficile, voire impossible. 

D’après une étude, ce n’est pas que l’estime de soi qui en prend un coup, mais la santé générale, car une mauvaise image corporelle est associée à une diminution des dépistages

 





















Les chercheurs des universités Anglia Ruskin et College London, au Royaume-Uni, ont interrogé près de 400 femmes afin de mieux comprendre leurs sentiments à propos de leur poitrine, ainsi que la fréquence d’examens d’autopalpation pratiqués.

Cette technique, pratiquée régulièrement, permet de détecter le cancer du sein en repérant des anormalités. 

D’après l'Université Johns Hopkins, citée par Hello Giggles, près de 40% des cancers du sein sont diagnostiqués par les femmes elles-mêmes grâce à l’autopalpation. 

Dans la revue Body Image, les scientifiques expliquent que les résultats sont décourageants car la majorité des participantes à l’étude était insatisfaite de son corps et de ses seins plus précisément. 

Environ 31% souhaitait une poitrine plus petite, et 44% plus grosse. Près d’un tiers des volontaires a admis ne pratiquer l’autopalpation que rarement, voire jamais.

 

Commentaires Aljoimour :


> Oui, la façon de se voir et de l'estime de soi à un rôle primordial sur notre santé


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie