#Cataplasme, #remède naturel qui soulage et guérit

Par La Rédaction, le 19 mars 2018 à 05h00 dans CONSEILS SANTE | 0 commentaire
#conseils #santé #cataplasmes L'efficacité des cataplasmes n'est pas totalement prouvée scientifiquement, mais on sait que cette pratique dure depuis des générations. L'idée est d'appliquer quelque chose sur la zone douloureuse pour provoquer un échange à travers la peau entre la matière ajoutée et l'intérieur du corps.
Un cataplasme est une préparation pâteuse à base de plantes à appliquer sur la peau.

La plante peut être broyée, hachée, mélangée à d’autres plantes ou à d’autre substances (argile, farine de lin). On peut aussi faire des cataplasmes de fruits, d’algues, de légumes. Le cataplasme peut être chaud ou froid. 


 













On peut le diluer avec de l’eau, du vin, de l’alcool ou de la graisse. On peut le faire cuire pour obtenir la consistance voulue. On l’enveloppe généralement d’un linge pour le protéger et le retenir.


L’argile, roi des cataplasmes

Blanche, grise ou verte, l’argile est une terre d’une richesse incroyable. Depuis toujours, les civilisations se soignent avec l’argile et les boues. 

Encore aujourd’hui certaines tribus vivent le corps entièrement enduit de boue. En France, les ostréiculteurs (éleveurs d’huîtres) marchent pieds nus dans la boue du Bassin d’Arcachon pour soigner leurs rhumatismes. 

On connaît aussi les bains de boue pratiqués en balnéothérapie. C’est qu’en effet l’argile appliquée sur la peau a les vertus les plus variées. 

Par exemple, l’argile soigne des ulcères contre lesquels la médecine ne peut plus rien, et cela vaut la peine de le savoir !

L’argile peut être mise sur la peau, mais on peut aussi la manger ou la boire diluée dans l’eau. Ainsi, on peut soigner une zone intérieure que l’on ne peut pas atteindre avec un cataplasme, comme une inflammation du tube digestif : ulcères, colites, diarrhées. 

Elle met en place une sorte de pansement sur la zone à traiter ; il n’y a rien d’autre à faire que la boire et elle travaille pour notre plus grand bonheur. On utilise l’argile en cataplasmes pour tout ce qui est enflammé, infecté, congestionné, brûlé, contusionné. Par exemple…  

Conseils Aljoimour :


> Un article sur les cataplasmes, ces trésors oubliés de tant de gens qui pourtant peuvent faire des merveilles.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie