Vous avez dit ne PLUS manger ? du tout?

Par La Rédaction, le 05 mars 2018 à 05h00 dans CONSEILS SANTE | 0 commentaire
#conseils #santé #régime #jeûne Il y a des gens qui prétendent ne plus manger. Ils disent s’être un jour arrêtés. Et n’avoir plus jamais repris d’alimentation solide. Ils se nourriraient uniquement de liquides depuis des années. Vous n’y croyez pas ? Moi non plus.
 
Il y a des gens qui prétendent ne plus manger. Ils disent s’être un jour arrêtés. Et n’avoir plus jamais repris d’alimentation solide.

Ils se nourriraient uniquement de liquides depuis des années. Vous n’y croyez pas ? Moi non plus.

Mais par ouverture d’esprit j’ai quand même décidé de regarder le film « Lumière » du documentariste autrichien Peter-Arthur Straubinger (2010).


 


























Michael Werner, surveillé 24/24h par des caméras

Ce qui m’y a incité, ce sont les critiques de la presse :

Le Monde : « Voilà, avouons-le honnêtement, qui a de quoi troubler les esprits rationnels »

L’Humanité : « On pourrait vraiment vivre d’amour et d’eau fraîche. Quel scoop ! »

Ce film « Lumière » est une enquête à travers le monde où on nous montre des expériences de personnes se privant complètement de nourriture

On assiste aux réactions de médecins allopathes à ces mystères (c’est le plus intéressant du film).

Les premières 20 mn sont pénibles, j’ai failli arrêter. J’avais le sentiment de regarder un film sur une secte, ces fameux respirianistes (ou prana) dont vous avez peut-être entendu parler. En qui il est impossible de croire sérieusement !

J’ai commencé à m’intéresser au film à partir de la 24ème minute.

C’est là que commence le portrait de Michael Werner, Directeur des Opérations Pharmaceutiques d’une grande firme.

Werner dit avoir arrêté de manger il y a plus de 10 ans. Outre le sérieux que dégage le personnage, ce « jeûneur du troisième type » s’est prêté 2 fois à des surveillances médicales (hôpital de Berne, hôpital de Prague) de plusieurs jours, surveillé 24h/24 par des caméras. Les médecins ont pu confirmer qu’il ne s’alimentait plus et arrivait très bien à survivre.  


Conseils Aljoimour :


> Par curiosité, j’avais déjà entendu parler d’indous qui ne se nourrissaient que de lumière. 

> Le film proposé n’est plus disponible gratuitement ; mais visible sur un autre canal.

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie