#Harpagophytum, #détente, dépuratif, circulation

Par La Rédaction, le 01 mars 2018 à 05h00 dans PRODUITS BIO | 0 commentaire
#produitsbio #harpagothytum #plantes_medicinales Employée depuis peu en Occident pour ses vertus antidouleur et anti-inflammatoires, elle est prescrite dans le traitement de l'arthrose, des rhumatismes, des tendinites, des entorses, du torticolis.
 L'harpagophytum est aussi appelé "griffe du diable" à cause de ses fruits, en forme de crochets (le mot grec "harpagos" signifie grappin, crochet d'abordage), qui s'accrochent aux sabots, pattes ou poils des animaux qui cherchent alors à s'en débarrasser, entrant dans une danse désordonnée, presque "endiablée".

 
















>  Depuis des centaines d'années, les peuples indigènes du sud de l'Afriqueutilisaient l'harpagophytum pour soulager les douleurs rhumatismales et traiter les troubles digestifs, hépatiques et rénaux.

> Mais ce n'est qu'en 1904 qu'on en constata réellement ses effets, lorsqu'un médecin allemand vivant en Namibie, assista à la guérison d'un malade soigné par un sorcier qui l'avait utilisé.

> Notons que les premières prescriptions d'harpagophytum furent données au début du XXème siècle, en Afrique Orientale, pour soigner les blessés de la guerre entre les colons allemands et les indigènes.