#Enfants , stop aux # fessées, gifles,...

Par La Rédaction, le 14 fév 2018 à 05h00 dans INFOS PRATIQUES | 0 commentaire
#infopratiques #education #enfants Les enfants humiliés font des adultes fragilisés’, une campagne nationale anti-fessées, gifles et violences verbales est lancée pour ‘sensibiliser les parents.  Frapper, humilier, crier sur son enfant", "c’est le marquer pour longtemps,

 
La Fondation pour l’Enfance a mis en place une campagne nationale pour lutter contre les "violences éducatives ordinaires". 

Les vidéos de sensibilisation ont été mises en ligne depuis mardi 23 janvier. La diffusion de ces vidéos va aussi se faire à la télévision.


 


















Les vidéos cherchent notamment à sensibiliser les parents contre les fessées, gifles et aussi violences verbales… "Frapper", "humilier", "crier sur son enfant", "c’est le marquer pour longtemps", martèlent les vidéos.

Le coordinateur de la campagne, le médecin généraliste Gilles Lazimi, s’est exprimé sur les objectifs des vidéos auprès de l’AFP. 

Il a alors indiqué qu’"il n’y a pas de petite claque, ni de petit coup, ni de paroles anodines envers nos enfants". Toutes formes de violence infligées aux enfants sont susceptibles de les marquer à vie, a-t-il prévenu…  

Conseils Aljoimour :


> Les parents parfois hurlent en continu sur leurs ados, car ceux-ci ne veulent pas écouter ce qui leur est imposé. 

> Apprendre à établir un dialogue pour entendre ce qu'ils ont à dire et ce qu'ils pensent très bien pour eux me parait très important, ensuite quelle est la meilleure attitude ?

> L'autorité intelligente OUI, l'autoritarisme, NON !   Si le dialogue s’avère vraiment impossible, alors un intermédiaire peut être utile, la violence verbale, est à proscrire à mon avis.
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie