Pré et #probiotiques

Par La Rédaction, le 30 déc 2017 à 05h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils Aljoimour :


> Les merveilleux probiotiques et probiotique du professeur Joyeux, il existe aujourd’hui des procédés pour avoir que la partie active de ces éléments.

> Pensez à adapter vos aliments à votre groupe sanguin


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Je reçois beaucoup de questions concernant prébiotiques et probiotiques.

C’est un sujet capital, car loin d’être une « mode », leur action pour notre santé est décisive. Ils ne se contentent pas de réduire au silence les troubles digestifs (ballonnements, diarrhées, constipation…) : 

ils sont essentiels à la force de notre système immunitaire et peuvent contribuer à prévenir de nombreuses maladies, de l’eczéma à Alzheimer en passant par la fibromyalgie.

Pour mieux les connaître et savoir comment les trouver naturellement, j’ai interrogé notre meilleur conseiller en micro-nutrition, notre fils aîné Jean Joyeux (il est enseignant en nutrition et micronutrition, coach et consultant en nutrition, intervenant à l’université de Bourgogne, spécialisé en nutrition sportive).


Question 1 – De nombreuses personnes confondent pré- et probiotiques, mais de quoi s’agit-il ?


Les prébiotiques sont des fibres végétales.

Leur particularité est d’être à la source des « probiotiques », ces bactéries de la flore intestinale indispensables à la vie. 

Notre organisme ne peut pas entretenir une bonne flore intestinale, riche de ces fameuses « bactéries probiotiques », sans une bonne alimentation riche en « fibres prébiotiques ».