#Causes des #insomnies

Par La Rédaction, le 01 déc 2017 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils Aljoimour :


> Un article instructif sur le sommeil


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Quand j’étais jeune médecin militaire, j’avais souvent beaucoup de mal à m’endormir. 

Le stress des bombardements, l’horreur des combats, les hommes qui mourraient sous mes yeux. Tout cela faisait beaucoup d’émotions à gérer.

Le soir, ces images, ces bruits, et même les odeurs très particulières d’un théâtre de guerre revenaient cogner dans ma tête et m’empêcher de dormir.

Hélas, je n’avais pas sous la main les remèdes naturels que j’utilise habituellement. Parfois, je parvenais à cueillir quelques plantes locales, que j’infusais dans une tisane.

Il me restait heureusement une solution de secours : j’avais un petit appareil pour écouter de la musique. Allongé dans mon lit de camp, j’écoutais les concertos pour piano de Rachmaninov. 

Et la beauté de sa musique apaisait peu à peu l’ébullition de mon cerveau… et je finissais ainsi par trouver le sommeil !

Mais il n’y a pas que ceux qui sont au front qui souffrent de problème de sommeil.


Quel insomniaque êtes-vous ?

Les troubles du sommeil gâchent les nuits (et les journées) de 4 Français sur 10, deux fois plus souvent les femmes que les hommes et d’autant plus que l’on avance en âge.

Certes, il peut arriver à tout le monde de mal dormir un jour ou l’autre. Ce n’est un réel problème que lorsque l’insomnie s’éternise.

Il existe différents types d’insomnies :
  • Quand on ne peut dormir plus de 6 heures par nuit
  • Quand le délai d’endormissement dépasse une demi-heure
  • Quand le temps total d’éveil sur la nuit est supérieur à 20 minutes

On peut parler, si vous êtes confronté à des difficultés d’endormissement, d’éveils multiples, de réveils précoces, d’un état d’éveil fragmenté par des micro-sommeils, ou de la nécessité de faire une sieste.