#Fibromyalgie

Par La Rédaction, le 17 nov 2017 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils Aljoimour :


> Voici le numéro de novembre de "Revelations Santé" sur la fibromyalgie, une maladie terrible.

> J’ai lu ce dossier qui est très bien fait. Le Dr Bourdin connaisse bien son sujet


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie

 

A tous ceux qui ont méprisé votre douleur, voici ce que vous pouvez répondre 


Le grand test pour la déceler et les mesures pour la soulager 


L’enfer de la fibromyalgie est double: en plus des douleurs qui minent votre quotidien, il vous faut subir l’incompréhension de votre entourage et le mépris du corps médical. 

Mais comme toute « vraie maladie », celle-ci a aussi ses vrais remèdes… Et le mieux, c’est qu’ils sont naturels! 


La France a 40 ans de retard 

En 1904, Gowers décrit pour la première fois la maladie et lui donne le nom de « fibrosite ». En 1976, Smythe et Moldowski décrivent ses symptômes, mais devant l’absence de signes objectifs (notamment d’inflammation), ils considèrent qu’il s’agit d’une maladie 
psychologique! « C’est dans votre tête, tout ça… » 


Et 40 ans plus tard, la situation a-t-elle vraiment changé en France?

En 1990, l’American College of Rheumatologie (ARC) définit la fibromyalgie comme un « état douloureux musculo-squelettique spontané diffus et bilatéral évoluant depuis au moins 3 mois, associé à la présence d’un minimum de 11 points tendino-musculaires douloureux sur 18répertoriés ». 

En 1992, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) la reconnaît comme une affection rhumatismale. Elle est suivie par la Ligue européenne contre les rhumatismes (EULAR) et le Groupe de travail international pour les essais cliniques en rhumatologie (OMERACT). 

En France, en revanche, on vit toujours au plein milieu des années 1970: on en est encore à qualifier la fibromyalgie de « syndrome », si bien que certains médecins refusent de la considérer comme une maladie à part entière. 


La grande détresse des malades