Devenir un optimiste

Par La Rédaction, le 16 nov 2017 à 06h00 dans DEVELOPPEMENT PERSONNEL | 0 commentaire

Conseils Aljoimour :


> Voici un très beau développement de Gabriel Combris sur le positivisme.

> J’ai pratiqué toute ma vie, et je peux vous dire que cela fait du bien à moi-même et aussi aux  autres autour de moi


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Dans son conte philosophique Jonathan le Goéland, l’écrivain Richard Bach écrit le passage suivant :

« Jonathan le Goéland comprit que l’ennui, la peur et la colère sont les raisons pour lesquelles la vie des goélands est si brève et, comme il les avait chassés de ses pensées, il vivait pleinement une existence prolongée et belle ».

Ce qu’a compris instinctivement le goéland, la science le confirme aujourd’hui : chasser l’ennui, la peur et la colère de nos cœurs, en un mot développer des émotions « positives », permet réellement de vivre longtemps et plus heureux (vous pouvez d’ailleurs trouver d’autres conseils pour atteindre le bonheur dans cette lettre).

De nombreuses études en font désormais la preuve absolue :
  • Une étude de la Mayo Clinic poursuivie pendant près de 30 ans a montré que les personnes optimistes vivaient en moyenne 19 % plus longtemps que les pessimistes, avec des capacités physiques et une qualité de vie meilleures [1] !
  • D’après le sociologue néerlandais Ruut Veenhoven qui a publié l’analyse d’une trentaine d’études sur le lien entre bonheur, santé et longévité, les émotions positives peuvent faire gagner entre sept et dix années de vie.
  • En 2003, Le professeur de psychologie Sheldon Cohen a inoculé le virus responsable du rhume à des volontaires. 

Parmi eux, ceux qui avaient été dans un « état émotionnel positif » les trois semaines précédant le test étaient moins susceptibles que les autres de tomber malades, malgré l’inoculation du virus dans leurs narines [2]. 

Le même genre d’effet préventif a été observé pour l’hypertension artérielle et le diabète [3].

Alors franchement, qu’on ne vienne plus nous dire qu’il s’agit d’un « délire » des « allumés » de la santé naturelle… L’optimisme, ça soigne vraiment !