La #fatigue des #amoureux

Par La Rédaction, le 30 oct 2017 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils Aljoimour :


> Un article sur la fatigue des amoureux.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Ne pensez pas que vous n’êtes pas concernés.

Les plus grands champions – à la santé de fer – ont dû abandonner la compétition après l’atteinte d’un terrible virus :
  • Marie-Jo Pérec lors du championnat du monde à Sydney ;
  • Justine Henin la Belge championne du monde en tennis a dû s’arrêter à 25 ans ;
  • Roger Federer a eu un parcours sinusoïdal à cause de ça ;
  • Johann Deniz, champion du monde de marche, s’écroule dans toutes les courses.

Ce qui suppose que leur entraînement intensif a épuisé leur organisme et effondré leurs défenses immunitaires.

Sur ce terrain fragilisé, les virus se réveillent !

Et puis il y a ceux qui s’épuisent dans les baisers langoureux et voluptueux…

Il s’agit d’une maladie infectieuse aiguë d’origine virale, due au virus d’Epstein-Barr, du groupe des virus herpès. Il se transmet par la salive, surnommée pour cela « la maladie du baiser », et qui laisse une grande fatigue.

Vous avez sans doute deviné que je veux parler de la mononucléose !

La grande majorité de la population est contaminée dans l’enfance, et l’infection passe la plupart du temps inaperçue. La maladie ne donne des signes en général que chez l’adolescent et l’adulte jeune.

Même si vous n’êtes ni champion de sport ni adolescent, cette infection virale peut vous atteindre aussi. Je rappelle que cette infection qu’on appelle la « maladie du baiser » peut vous contaminer, à moins que vous meniez une vie monacale.

Surtout, quand la situation se présente, bécotez-vous ! Rien de tel qu’une bise, un bisou, un « patin », que dis-je, « une pelle et un bec » pour les Canadiens, il paraît que ça requinque le mental et illumine la journée (ou la nuit). En plus c’est une thérapie gratuite !

Mais n’oubliez pas de faire des gargarismes avant et après (Dentex en bain de bouche) pour éviter le virus  Epstein Barr.