Le secret du #ginkgo est dans ses #feuilles

Par La Rédaction, le 04 juil 2017 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article sur le fabuleux ginkgo biloba une plante extraordinaire


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Beaucoup d’entre-vous sont probablement déjà adeptes du ginkgo biloba. Son efficacité n’est plus à prouver.

Le ginkgo biloba est surtout utilisé pour prévenir la maladie d’Alzheimer et la démence sénile. Il améliore le tonus, la mémoire et la capacité de concentration.

C’est ce qui en fait l’un des remèdes naturels les plus populaires qui soient.


Un arbre légendaire

Le ginkgo biloba est un arbre extraordinaire qui nous vient de la nuit des temps. Il est apparu il y a 300 millions d’années. Par comparaison, les premiers dinosaures sont apparus voilà 230 millions d’années, et l’homme il y a 5 millions d’années.

Charles Darwin appelait le ginkgo biloba « l’arbre fossile » car c’est la plus ancienne espèce d’arbre, dont les spécimens sont encore identiques à leurs ancêtres d’il y a 300 millions d’années.

Le ginkgo biloba peut mesurer 50 mètres de haut et vivre jusqu’à 1 000 ans. Suite aux grandes glaciations, on ne trouvait plus du ginkgo biloba qu’en Chine. Attribué au légendaire empereur Chen-Noung, le Traité sur les arbres et les racines qui date de 2 600 ans avant notre ère mentionne déjà ses vertus. 

Ce sont les femmes chinoises qui ramassaient les fruits du ginkgo qui tombaient au sol à l’automne. Elles portaient des gants car la chair du fruit, toxique et fétide, peut causer des allergies cutanées. Le noyau du fruit était utilisé pour traiter l’asthme et les…