Fait divers incroyable

Par La Rédaction, le 21 juin 2017 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Petit fait divers mais une jolie histoire


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Un fait divers incroyable s’est déroulé à la clinique de Jackson, dans le Mississippi [1].

Un couple marié se présente à l’accueil pour une insémination artificielle.

Le médecin lance la procédure normale, qui consiste à d’abord vérifier la compatibilité génétique de l’ADN de l’homme et de la femme.

Mais voilà que les résultats montrent une grande similarité : les deux personnes ne peuvent qu’être frère et sœur.

Le médecin vérifie leur dossier : il constate qu’ils sont nés tous les deux le même jour, en 1984. Non seulement ils sont frère et sœur, mais en plus ils sont jumeaux ! Ne sachant pas si c’est volontairement ou non que ces jumeaux se sont mariés, il décide de les convoquer à un entretien et leur pose la question.

Les deux conjoints éclatent de rire. « Oui, il est vrai que tous nos amis s’étonnent de notre ressemblance ; ils s’étonnent aussi que nous soyons nés le même jour. Mais c’est juste une coïncidence, car nous n’avons aucun lien de famille… »

Le médecin décide de ne pas s’en arrêter là. Il lance des recherches approfondies auprès de l’état civil. Il finit par découvrir que les parents de ces jumeaux sont morts dans un accident de voiture. Aucun proche ne pouvant adopter les bébés, ces derniers furent placés dans différentes familles d’accueil qui, à la suite d’une erreur administrative, ne furent pas informées de l’existence de l’autre jumeau.

C’est ainsi qu’ils grandirent et qu’ils se rencontrèrent à l’université. Aussitôt, ils s’entendirent à merveille, trouvant dans l’autre d’étonnantes similitudes et une compatibilité de goûts et de caractère.

De plus, ils partageaient la même histoire, celle d’avoir été adoptés après la mort de leurs parents à leur naissance ! Ils ne tardèrent pas à tomber amoureux et à décider de se marier, jusqu’à ce que leurs problèmes d’infertilité les conduisent dans cette clinique.

Le médecin a dû batailler pour faire accepter au couple la réalité : « La femme me suppliait de lui avouer que je plaisantais. J’aurais aimé que ce soit vrai, mais il fallait aussi que je leur dise la vérité. »

D’un point de vue légal, le mariage entre frère et sœur est interdit dans l’État du Mississippi. Cependant, le couple ne sera pas poursuivi, vu les circonstances exceptionnelles de leur cas.

Avant la médecine génétique, une telle histoire serait probablement restée enfouie. Ils seraient restés mariés, infertiles, sans se douter de quoi que ce soit.

Aurait-ce été mieux ? Ou moins bien ? Je vous laisse juge. Ce sujet est trop difficile pour moi.

Jean Marc Dupuis