Profil du #stress, lequel vous correspond?

Par La Rédaction, le 18 fév 2017 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:


> Voici le numéro de plantes et bien être.

> Pour rappel, nous nous sommes  abonnés a plusieurs revues pour que ceux et celles qui n'ont pas les moyens de s’offrir le coût de ces revues puissent en bénéficier…

Bonne lecture!!!


Alain TOUIZER
Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie



« Toujours plus ! » Voici la formule qui pourrait résumer nos journées et… notre niveau de stress. 

Un stress omniprésent qui peut avoir des conséquences désastreuses, parfois invalidantes. 

Changez la donne sans passer par la case « médicaments ». Vous et l’homme des cavernes : même combat Sueurs, palpitations, respiration rapide… depuis toujours, ils arrivent après une grosse frayeur.  Les millénaires ont beau défiler, notre biologie semble s’y accrocher. 

Face à un événement traumatisant, notre système nerveux déclenche une cascade de réactions chimiques en dehors de tout contrôle de la pensée. 

À l’instar d’un chasseur-cueilleur surpris par un prédateur, la partie ancestrale de notre cerveau, celle qu’on dit reptilienne, va immédiatement prendre le contrôle de la situation. 

Cette région de notre système nerveux est spécialisée dans la gestion des fonctions et des besoins vitaux – respirer, se nourrir et se reproduire – ainsi que dans les comportements primitifs de sauvegarde de l’individu et de l’espèce.  Face à un danger, réel ou ressenti, c’est elle qui amorce la nécessité de fuir ou d’attaquer…