Le manque de #soufre et le #vieillissement...

Par La Rédaction, le 15 fév 2017 à 05h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:


> Voici un article très éducatif sur le souffre de Jean Marc Dupuis
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - La Réunion - Paris - La Normandie




Le soufre est le troisième élément le plus abondant dans votre corps, après le calcium et le phosphore.

Vous l’obtenez presque uniquement via les protéines de votre alimentation.

Or une étude sur les éléments nutritifs essentiels pour le corps indique que l’importance du soufre aurait été sous-estimée [1]. Il est possible que vous en manquiez… cruellement.


L’importance du soufre

Près de la moitié de votre soufre se trouve dans vos muscles, votre peau et vos os, mais le soufre joue un rôle important dans des centaines de processus physiologiques.

Des liaisons soufrées sont nécessaires, au niveau moléculaire, pour maintenir la forme des protéines et déterminer leur activité biologique.

Par exemple, les cheveux et les ongles sont constitués de protéines dures formant ce qu’on appelle la « kératine », laquelle est riche en soufre. Le cartilage et les tissus conjonctifs le sont eux aussi, mais cette fois avec des molécules souples et élastiques.

Avec l’âge, les tissus flexibles du corps (comme le cartilage, la peau, les cheveux…) perdent de leur élasticité. Cela explique les raideurs, les rides, la peau qui pend, les ongles qui se cassent.

Le déficit en soufre contribue à ces problèmes liés au vieillissement.