#Linky « On est passé à deux doigts de la #catastrophe »

Par La Rédaction, le 10 janv 2017 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un dossier important sur les conséquences des compteurs linky. Il est important d'être informer sur leurs disfonctionnements
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Je voulais attendre un peu pour reprendre le combat mais, impossible. Lisez et agissez…
 
Témoignage recueilli par Annie Lobé, le jeudi 29 et le samedi 31 décembre 2016, par téléphone.

Mardi 27 décembre 2016. Il était 13h, M. …, qui venait de déjeuner avec sa femme et sa fille, s’apprêtaient à sortir. Depuis le matin, une odeur bizarre de plastique chaud régnait dans la maison de famille, qui appartenait à son grand-père et maintenant à son père. Elle a été construite il y a 200 ou 300 ans et ses murs font deux mètres d’épaisseur. C’est cela qui l’a sauvé.

A leur arrivée dimanche pour les vacances, M. … a .allumé les radiateurs électriques et l’odeur caractéristique de ces radiateurs qu’on appelle « grille-pains », quand ils n’ont pas été allumés pendant un certain temps, s’est répandue dans la maison. Mais le lundi, tout était normal.

Avant de sortir ce mardi, il a cherché l’origine de cette odeur qu’il n’avait jamais sentie auparavant. Il travaille dans l’industrie, où il dit avoir assimilé une culture de sécurité, et il ne voulait pas sortir avant d’avoir élucidé d’où pouvait bien provenir cette odeur.

Il a baissé les radiateurs, regardé la machine à laver le linge, qui était en train de tourner, en milieu de cycle. Rien. Il a continué à chercher « au nez », et est arrivé devant le compteur électrique, qui se trouve dans l’entrée principale, en plein centre de la maison. 

Il a posé la main dessus : il était chaud comme un radiateur.

Il a envoyé un SMS à son père à 13h33 : « Le nouveau compteur électrique chauffe, est-ce normal ? »
A 13h35, son père le rappelle. La conversation ne dure que 50 secondes car son smartphone capte très mal. Il va dans une chambre, d’où il continue à voir le compteur..