Et si les #études #scientifiques ne l’étaient pas vraiment ?

Par La Rédaction, le 13 déc 2016 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

 

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici le numéro de plantes et bien être sur les 8  huiles essentielles à avoir sous la main:


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Ne laissez plus votre intestin crier « au secours » en vain ! 

Crampes abdominales, ballonnements, constipation ou diarrhées soudaines… Quand chaque bouchée n’est plus liée à un sentiment de plaisir mais à une sensation de crainte, il est grand temps de trouver des solutions.

Apprenez à soulager efficacement votre côlon irritable. » Pour certains, dont l’intestin se plaint sans arrêt, les repas sont devenus synonyme d’angoisse. 

Pendant longtemps, les médecins gastro-entérologues ont pensé que ces douleurs étaient d’origine psychosomatique, ne prêtant que peu d’attention à l’éventualité d’un réel syndrome. Heureusement, cette idée est désormais largement dépassée. 

Après avoir parlé un temps de syndrome du côlon irritable ou de colopathie fonctionnelle, la science a enfin mis un nom sur ce trouble digestif : le syndrome de l’intestin irritable (SII). 

10 à 20 % de la population occidentale sont touchés, surtout les femmes, et s’il semble qu’une partie seulement de la population consulte, cela représente tout de même 30 à 50 % des rendez-vous chez le gastro-entérologue.