La forme de #silice la plus efficace!

Par La Rédaction, le 11 déc 2016 à 05h00 dans PRODUITS BIO | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici une newsletter de Michel Dogna que j’apprécie: la silice, un élément indispensable à notre bien être avec des propriétés formidables.


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




L’ortie accompagne l’homme partout  où il vit – du moins dans les climats dits tempérés. Pourquoi ? Parce qu’en fait elle apprécie à la fois les déchets organiques et ferreux et l’humidité.

Maria Treben raconte qu’un jour, dans une émission radio, un médecin signala que l’ortie est au nombre des plantes médicinales les plus efficaces que nous possédions. 

Ceci n’empêche pas qu’elle soit presque ignorée par la médecine officielle, et peu signalée en médecines alternatives

Elle a pourtant été largement utilisée avec succès depuis l’antiquité pour des tas de pathologies sous forme d’infusions de feuilles fraîches, de teinture, et de bains.

L’ortie est pourvoyeuse de deux éléments majeurs : LA SILICE et LE FER, minéraux qu’elle a végétabilisés. Dans le sol, des milliards de micro-travailleurs attaquent (entre autres) ces éléments pour en faire un miellat comestible par les radicelles des plantes. 

Nous, animaux humains, avons besoin de ces deux intermédiaires, pour pouvoir profiter de ces précieux minéraux ainsi rendus assimilables. 

On notera que la médecine anthroposophique de Rudolph Steiner propose depuis plus d’un demi-siècle Ferrum per urtica contre l’anémie ferriprive.

Quant à la silice (Si O²), il faut savoir que l’ortie piquante (urtica dioïca) est la championne « toutes catégories » de production, devant la prêle qui la suit de près, puis des outsiders connus tels que les nœuds de bambou, les farines complètes de céréales bio, etc. 

En médecine populaire, l’ortie a toujours été utilisée dans les cas de…