Aloïs #Alzheimer s’adresse à nous

Par La Rédaction, le 04 nov 2016 à 05h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils Aljoimour:


> J’aime beaucoup les lettres du professeur, un médecin, au grand cœur.
 
> Voici sa vision sur Alzheimer


Alain TOUIZER

Naturopahie La Réunion - Paris - La Normandie



Le 5 octobre 2016, vous avez reçu une lettre passionnante de la part de votre épiphyse ou glande pinéale. 

Elle est le vrai chef d’orchestre de la régulation Veille-Sommeil et différemment de toutes les glandes endocrines.

Toutes les personnes de plus de 50 ans doivent lire cette lettre pour comprendre ce que Moi, Aloïs Alzheimer je vous écris cette semaine.

Ces informations sont destinées à tous.

Au grand public parfaitement capable de me comprendre et en même temps à tous les collègues scientifiques, femmes et hommes de santé, quelles que soient leurs spécialités : chercheurs, médecins, pharmaciens, sages-femmes, infirmièr(e)s, kinésithérapeutes, naturopathes, ostéopathes, chiropracteurs, médecine chinoise…
 

Un peu d’histoire(1)

Je m’appelle Aloïs Alzheimer. Je suis né plus d’un siècle après James Parkinson, en 1864. James lui, est né en 1755. Il a vécu toute sa vie à Londres où il est décédé en 1824. Il a décrit sa maladie en 1817.

Moi, Aloïs Alzheimer, j’ai été médecin en Bavière, psychiatre et neurologue, mais aussi neuro-pathologiste. 

Cela veut dire que j’ai connu le cerveau de l’intérieur. J’ai pu le scruter après la mort des patients et relier leurs troubles avec la traduction anatomique et même histologique. 

J’ai donc appris avec les moyens de mon époque à analyser le tissu cérébral au microscope.