Quand Moi votre #hypophyse je suis insuffisante

Par La Rédaction, le 04 oct 2016 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils Aljoimour:


> L’hypophyse par le professeur …


Alain TOUIZER

Naturopahie La Réunion - Paris - La Normandie


Dans ma dernière lettre, je faisais parler votre hypophyse, cet organe si important pour votre santé (rendez-vous ici si vous ne l'avez pas lue).  

Aujourd'hui, cette lettre vous décrit les anomalies qui peuvent m’atteindre, moi, votre hypophyse. Cela commence par les tumeurs :  

Evidemment vous ne pouvez rien comprendre à cette lettre si vous ne relisez pas la précédente ou si vous ne l’avez pas bien comprise.

Alors vous pouvez déjà imaginer les trois grandes anomalies qui peuvent m’atteindre :

– une augmentation de volume créant une tumeur de moi même l’hypophyse, bénigne heureusement le plus souvent, ou plus grave maligne, c’est à dire cancéreuse.

– une hyper ou une hyposécrétion de telle ou telle des 15 hormones que je fabrique pour votre santé, dont je vous ai parlé dans ma première lettre.

– un écrasement par compression de Moi votre hypophyse par une tumeur cérébrale proche.

Voyons d’abord les tumeurs, puis nous verrons tout ce que les excès ou les insuffisances des sécrétions de telle ou hormone peuvent perturber dans votre organisme. 

Evidemment ce n’est pas à moi à vous conseiller les traitements.

Votre médecin généraliste fera le diagnostic, le plus souvent aidé d’un spécialiste endocrinologue et ensemble ils vous proposeront les meilleurs traitements.
 

Les tumeurs de l’Hypophyse

La plupart des tumeurs de moi, votre hypophyse sont bénignes. On les appelle des ”Adénomes”. Plus rares sont donc heureusement les cancers de l’hypophyse. Les Adénomes de l’Ante-hypophyse sont des lésions bénignes.

On distingue les micro-adénomes de moins de 1cm3 des macro-adénomes qui font plus d’1 cm3…