La foret, l'#antidépresseur idéale

Par La Rédaction, le 27 sept 2016 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


 > Les arbres sont des antennes formidables,   elles aident à beaucoup de choses, spécialement en cas de déprime


Alain TOUIZER

Naturopathie La Réunion – Paris – La Normandie



C’est un rapport qui a fait froid dans le dos. Près de 9% de la population en France meurt à cause de la pollution. Ce qui en fait la troisième cause de mortalité en France.

Pour y remédier plusieurs alternatives existent, mais l’une des plus efficaces reste la balade en forêt. Différentes études réalisées en 2009 et en 2015 par des universités américaines et japonaises, ont démontré qu’un meilleur rapport avec la nature préviendrait les maladies cardiaques. L’accalmie occasionnée par la marche réduit considérablement la pression artérielle, et de facto renforce le système immunitaire.

L’université de Chiba au Japon s’est penchée sur la question du bien-être. Pour cela, ils ont réalisé une expérience avec l’aide de 280 volontaires. Ils ont envoyé la moitié des volontaires passer un jour dans les bois et l’autre en ville. 

Le lendemain, ceux qui avaient passé la journée en forêt allaient en ville et vice-versa. En conclusion, les chercheurs ont trouvé que les personnes ayant passé un jour en forêt « ont eu des concentrations plus faibles de cortisol, un pouls faible et une pression artérielle plus basse ». 

Les universités de l’Utah et du Kansas sont allées plus loin et ont proposé à 56 personnes de faire une randonnée en Alaska, dans le Maine, dans le désert du Colorado et dans l’État de Washington.

Tout ça, sans utiliser les nouvelles technologies. Résultat : une augmentation de 50% de la créativité, de l’attention globale et une amélioration certaine des capacités à résoudre un problème.