Quand commencer un #régime?

Par La Rédaction, le 05 août 2016 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Ils présentent une vision de Lao Tse, très belle, et le curcuma revient à nouveau
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Le mois de janvier, pour nos ancêtres du Paléolithique, était le mois « 100 % blues » : froid, manque de nourriture, difficulté de trouver des proies disponibles etc. 

Le résultat est qu’ils passaient leur temps à… avoir faim, et ne pensaient qu’à manger.

Selon les chercheurs de l’université d’Exeter, en Angleterre, l’homme paléolithique nous aurait transmis cette obsession plus marquée pour la nourriture au cours des mois froids.

Leur conclusion : si vous avez l’intention de faire un régime, ne commencez pas en janvier. Vous mettez de votre côté les meilleures chances de ne pas y arriver.

Repoussez le début de la diète aux mois chauds (entre avril et septembre), où les chances d’une perte de poids sont meilleures : la lumière du soleil augmente les niveaux de sérotonine, ce qui nous donne un sentiment de bien-être et nous rend moins susceptibles d’avoir des fringales. 

L’activité physique, liée au fait de passer plus de temps dehors, le fait de boire plus d’eau, l’abondance de fruits et légumes de saison nous donnent également des coups de main pour y arriver.
 

Bien dépenser son argent : la stratégie Lao Tseu


Étonnante expérience :
Les psychologues Van Boven et Gilovitch ont demandé à des personnes de se rappeler une occasion lors de laquelle elles ont dépensé plus de cent dollars pour augmenter leur bonheur ou leur plaisir [1].

La moitié de ces personnes devaient choisir l’achat d’un bien matériel, et les autres une activité pour laquelle elles avaient payé.

Question : quelles dépenses avaient procuré le plus de bonheur ?

Ceux qui avaient décrit une expérience ou une activité (voyage au bord de la mer, concert, dîner entre amis) étaient plus heureux que ceux qui avaient décrit l’achat d’un bien (téléphone, bijou, etc.).

L’explication des psychologues : les activités qui coûtent plus de 100 dollars sont souvent réalisées avec d’autres personnes, alors que les dépenses matérielles sont en partie effectuées pour impressionner les autres (acheter une montre, un sac, un costume, etc).