Le "JT" de mes #rêves!!!

Par La Rédaction, le 31 juil 2016 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici quelques infos importantes

> Bien sûr je préviens depuis longtemps de ne pas boire de coca cola, ils font fort....

> Aussi arthrose du genou et plante anti-diarrhées. Je vais en chercher pour faire une teinture, j'utilise en général l'ail des ours qui fonctionne bien,  mais on s'instruit tous les jours…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Imaginez des journaux télévisés qui « ouvriraient » avec de bonnes nouvelles, et en particulier les excellents résultats obtenus par les médecines naturelles :

•    « Prostate : les 5 plantes pour vider sa vessie d’un seul coup » – Laurent Delahousse, France 2
•    « 4000 UI de vitamine D en hiver : pourquoi il faut le recommander à tout le monde » – Gilles Bouleau, TF1
•    « Les 5 micronutriments qui redonnent espoir contre la sclérose en plaques » – Yves Calvi, C’est dans l’air
•    Ect.
 
Pendant l’émission, on ferait également la connaissance de scientifiques hors du commun, de chercheurs passionnés, d’amoureux des plantes, des huiles essentielles, on y parlerait des trésors des médecines traditionnelles, chinoise, arabe, ayurvédique ou indienne.

On y dénoncerait les médicaments inutiles, les vautours de la médecine.

On y évoquerait la vie, on s’interrogerait sur la souffrance, le bonheur, on oserait regarder la maladie ou la mort en face.

Quelque chose me dit que nous serions nombreux à suivre ce journal télévisé-là, chemin de découverte et de vérité.

Mais hélas lorsqu’on examine le vrai programme prévu par les chaînes, on comprend que ce n’est pas demain la veille…

Mais vous me direz, c’est pour ça heureusement qu’il y a PureSanté !!! Avec aujourd’hui encore des informations en provenance directe des labos de recherche les plus en pointe sur la santé naturelle

 

Arthrose du genou : si on vous parle de vous opérer


En cas d’arthrose sévère au genou, les médecins conseillent souvent une chirurgie qui consiste à enlever la partie du ménisque abimée (méniscectomie) ou de régulariser des lésions du cartilage (débridement).

La question trop souvent « oubliée » est : quels sont les bienfaits ?