#Intolérances #alimentaires.

Par La Rédaction, le 14 juil 2016 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


>  Voici le dossier  santé nutrition du mois de juillet...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Un repas au restaurant peut parfois mal se passer, ou plutôt «mal passer». 

Non pas parce que le service est peu aimable, ni parce que la note est trop salée : parce que le contenu de l’assiette nous joue des tours, avec des effets secondaires désagréables, voire franchement dangereux. 

Nous avons commencé par avoir la tête qui tournait, puis notre peau a commencé à gratter, nous avons fini par vomir… 

Pourtant, n’accusons pas trop vite ces moules-frites de ne pas être fraîches. Contrairement au cas de l’intoxication alimentaire, ce n’est pas tant le plat qui est en cause, que la réaction de notre métabolisme face à un aliment qu’il rejette, alors que nos voisins de table qui ont mangé la même chose, eux, se portent comme un charme… 

Alors, simple intolérance ou allergie alimentaire ? Le docteur Jean-Paul Curtay vous aide, dans ce dossier, à faire la différence et, surtout, à réagir de façon adaptée si vous vous rendez compte que les moules ne sont plus faites pour vous, et à prévenir les mauvaises surprises.