Ecran solaire fait maison.

Par La Rédaction, le 01 juil 2016 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici une recette d’écrans somptuaires sains que vous pouvez facilement réaliser vous même


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



Votre écran solaire pourrait faire plus de mal que de bien. Certaines marques populaires d’écran solaire contiennent des produits chimiques qui peuvent être toxiques pour vous et votre famille.

L’université Vanderbilt dit que certains de ces produits chimiques peuvent produire une réaction cancérigène lorsqu’ils sont exposés à la lumière du soleil. Vanderbilt note que la preuve d’une telle réaction est toujours à l’étude. 

La benzophénone, la benzophénone-3, l’avobenzone et l’oxybenzone, les produits chimiques contenus dans de nombreux écrans solaires, sont quelques-uns des produits chimiques que les chercheurs soupçonnent de libérer des radicaux libres dans la peau lorsqu’elle est exposée à la lumière ultraviolette.

Selon Healthychild.com, les ingrédients des écrans solaires courants sont des agents cancérigènes soupçonnés ou connus et/ou des perturbateurs endocriniens, y compris la diéthanolamine, la triéthanolamine (DEA, TEA), le padimate-o, l’octyl diméthyl PABA, la benzophénone, l’oxybenzone, l’homosalate, l’octyl-méthoxycinnamate (octinoxate), les salicylates et les parabènes.

Les résultats de nombreuses études suggèrent que la plupart des écrans solaires populaires pourraient contribuer au cancer en raison de leurs propriétés mutagènes et générant des radicaux libres. 

Et peut-être un constat plus inquiétant est que de nombreux produits chimiques couramment utilisés dans les écrans solaires ont des actions oestrogéniques fortes qui peuvent interférer avec le développement sexuel normal et causer des problèmes de reproduction. 

Les produits chimiques présents dans les écrans solaires peuvent également causer des irritations de la peau et les éruptions cutanées.

« L’Environmental Working Group et d’autres experts en toxicologie croient que l’oxybenzone est lié aux perturbations endocriniennes et potentiellement aux dommages cellulaires qui peuvent conduire au cancer de la peau. »