#Stevia contre #maladie de #Lyme

Par La Rédaction, le 13 juin 2016 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> De plus en plus des personnes sont atteintes de la maladie de Lyme.

> La Stévia semblerait avoir un impact... faites passer autour de vous si vous connaissez des personnes atteintes car  elles sont en grande souffrance…
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie



La maladie de Lyme est extrêmement difficile à traiter, en raison de ses capacités (pléomorphiques) bien connues de changer de forme, avec les antibiotiques classiques qui échouent souvent à produire un remède à long terme. 

Est-ce que la plante naturelle couramment utilisée qu’est la Stevia pourrait fournir un moyen plus sûr et plus efficace de lutter contre cette infection de plus en plus répandue?

Une nouvelle étude préclinique prometteuse a révélé que l’extrait de feuilles entières de stevia possède une activité antibiotique exceptionnelle contre le pathogène très difficile à traiter Borrelia burgdorferi connu pour causer la maladie de Lyme. 

L’étude a révélé que « l’extrait de feuilles entières de Stevia, en tant qu’agent individuel, était efficace contre toutes les formes morphologiques connues de B. burgdorferi ».

À l’heure actuelle, le CDC reconnaît que au moins 300 000 américains sont infectés par la maladie de Lyme chaque année, avec les soins standards reposant sur les antibiotiques qui ne sont pas seulement toxiques, mais de plus en plus contestés pour ne traiter que des aspects superficiels de l’infection, laissant souvent la maladie de Lyme résistante aux antibiotiques en profondeur dans le système continuer à causer des dommages.

B. burgdorferi a un cycle de vie complexe, et peut exister dans des formes radicalement différentes: spirochètes, sphéroplastes (ou forme L qui n’a pas de paroi cellulaire), des corps ronds ou sous forme de kyste (ce qui permet la dormance et d’échapper à la détection par PCR), et des biofilms très résistants aux antibiotiques. 

Cette propriété pléomorphique rend le traitement classique exceptionnellement difficile parce que tandis que certains antibiotiques conventionnels sont efficaces contre les formes avec paroi cellulaire tels que les spirochètes, ils sont inefficaces contre celles sans paroi cellulaire. 

Cela permet à B. burgdorferi de changer de forme pour échapper à l’éradication par des moyens conventionnels. 

En outre, la formation de biofilm crée une barrière significative contre la plupart des antibiotiques conventionnels, même lorsqu’ils sont utilisés en combinaison, et il a été récemment suggéré que c’est le mécanisme le plus efficace de la résistance.

La nouvelle étude a été publiée dans le European Journal of Microbiology & Immunology et intitulée « Efficacité de l’extrait de feuilles entières de Stevia rebaudiana contre les diverses formes morphologiques de Borrelia Burgdorferi in vitro » et menée par des chercheurs du département de biologie et de sciences de l’environnement, Université de New Haven, West Haven, CT.