Décryptez les signaux de votre #intestin

Par La Rédaction, le 12 mai 2016 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> J'ai déjà mis cet article , mais je le remet, car dans la médecine chinoise , c'est une des bases de diagnostic pour tous les étudiants acuponcteurs,  de regarder et reconnaitre les symptômes dans les selles et les urines…

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion - Paris - La Normandie




Avertissement : Cette lettre traite d’un sujet tabou : les selles. Le silence sur cette question est regrettable car c’est un sujet de santé très sérieux, et qui concerne tout le monde.

Les selles sont un indicateur très fiable de la santé du corps. Savoir les décrypter peut réellement vous sauver la santé. C’est le but de cette lettre. Le vocabulaire imagé pourra choquer certains. Il a pour objectif de faciliter la compréhension, sans détours, ni mots compliqués.

Vous est-il déjà arrivé de vous pencher au-dessus de la cuvette des toilettes et de vous dire : « Aïe… C’est vraiment mon intestin qui a produit ça ? »

Si vous n’avez rien mangé récemment qui puisse expliquer la chose, cela pourrait être un signe de maladie grave.

Voici donc un « guide topographique », et un « atlas des espèces rares » qui peuvent sortir de l’intestin. Ce guide est à imprimer, et à déposer en haut de la pile de magazines dans vos toilettes.


De quoi c’est fait

Les selles sont constituées de tout ce que votre corps n’est pas parvenu à absorber.

On pense immédiatement aux restes de nourriture. Pourtant, les déchets rejetés ne proviennent pas uniquement de votre alimentation.

Ils incluent également des substances produites par votre organisme et rejetées dans l’intestin, comme la bile, les sucs du pancréas, les cellules mortes du sang, de l’épithélium intestinal (la couche de cellules qui tapissent l’intérieur de l’intestin), les bactéries intestinales, etc.

Toutes ces substances pourraient former un gros paquet qui se coincerait dans votre intestin. Mais la nature est bien faite : elles sont entourées d’une gaine de mucus, un produit gluant, de manière à mieux glisser vers la sortie.

Toutefois, si vos selles stationnent trop longtemps dans votre intestin, le mucus disparaît, elles se dessèchent, et vous vous retrouvez assis sur les toilettes à pousser comme un forçat au risque de vous faire éclater les artères carotides (dans le cou).

De telles souffrances ne sont pas naturelles, surtout si le but est de se « soulager ». La première chose à faire quand on est constipé est de boire de l’eau, ce qui contribuera à amollir les selles et à produire plus de mucus.
 

Décryptez les signaux de votre intestin