Consommation de #blé, #vieillissement accéléré

Par La Rédaction, le 20 avr 2016 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Article numéro 12 du programme-santé de Mike Geary, coach en nutrition… 

> Attention ! D'autres sujets à venir, surveillez  bien nos publications!
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Une chose que vous savez peut-être sur moi est que je continue à me renseigner sur la nutrition et le fitness en permanence, et j'aime partager ces informations avec vous, mes lecteurs. Je pense que peu importe combien nous avons déjà étudié au cours des dernières années, il y a toujours de nouvelles choses que nous pouvons apprendre et qui peuvent aider à améliorer notre santé pour une vie de meilleure qualité.

C'est pourquoi j'essaie de lire toujours au moins deux nouveaux livres sur la nutrition chaque mois et je continue à apprendre de nouvelles choses tout le temps. Malgré ce que nous savons déjà, il y a toujours de nouvelles choses à connaitre.

J'ai trouvé que cela était particulièrement vrai en lisant un nouveau livre appelé Pourquoi le blé nuit à votre santé, par le Dr William Davis... il y a beaucoup d'informations dans ce livre que je vais partager avec vous aujourd'hui.

Il y a beaucoup à dire sur le sujet, aussi je vais commencer par quelques-uns des points les plus importants de ce livre...

C'est un sujet auxquel vous devriez porter une attention particulière, le blé est l'une des plus grandes sources de calories dans le régime alimentaire d'une personne moyenne (au même titre que le maïs et le soja qui sont aussi mauvais). Une personne mange en moyenne 60 kg de blé par an, y compris les bébés, ce qui signifie qu'un adulte mange en moyenne bien plus de 70 kg de blé par an.

La plupart des gens mangent du blé à chaque repas... bagels, muffins ou des céréales au petit déjeuner... un sandwich au déjeuner... des crackers, des bretzels et autres collations à base de blé toute la journée... du pain pour accompagner leur dîner... et peut-être même un peu de gâteau ou de brownies pour le dessert. Oui, une journée typique dans la vie du consommateur moyen démontre pour la plupart d'entre eux que se sont des "accros au blé".

Tout d'abord, comme vous le savez, j'ai beaucoup parlé dans mes newsletters des raisons pour lesquelles je crois que les céréales en général, et surtout le blé en particulier ne devraient pas constituer une grande partie de votre alimentation malgré ce que les directives gouvernementales recommandent.