Nos poubelles: remplies de bonnes #denrées...

Par La Rédaction, le 10 mars 2016 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Cet article propose une vision intéressante d'utiliser des choses que l'on jette  couramment


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie

 

Nos poubelles sont remplies de choses bonnes à manger.


Souvent par ignorance, nous jetons des morceaux de viande, des « déchets » de légumes ou de fruits encore bons à manger et souvent riches en nutriments utiles.

On estime que la moitié de la nourriture jetée par les restaurants et les ménages est encore bonne à être mangée [1] !

Le 7 mars 2015, à la Brasserie de Montbenon à Lausanne, le chef Eric Godot avait fait parler de lui en organisant un dîner de sensibilisation au gaspillage où il n’a cuisiné que de la nourriture périmée : velouté d’asperges, sorbet de poisson fumé… Les 170 convives sont ressortis conquis [2].

L’un des cuisiniers témoigne : « Je ne m’attendais pas à ça. Les asperges étaient dans un excellent état, avec parfois une seule abimée dans la botte ».

Et le chef Eric Godot de conclure : « Ne jetez pas d’emblée. Sentez, touchez, goûtez. Faites confiance à vos sens et à votre bon sens. »

Nous ne sommes pas aidés par les réglementations sanitaires qui imposent des dates de péremption hyper prudentes.

Tant de produits prétendument périmés sur l’étiquette ont en fait conservé leur saveur et leurs qualités nutritives sans risquer d’intoxiquer qui que ce soit. C’est à se demander qui décide des critères de péremption.

Mais j’ai en fait la réponse : ce sont des personnes qui cherchent avant tout… à éviter les ennuis. Pour éviter tout risque que quiconque leur reproche un jour d’avoir pris un risque, elles calculent des marges de prudence énormes, souvent 2 fois, 3 fois, 5 fois trop courtes.


Il y a bactérie et bactérie


Il existe une grande différence entre les bactéries qui font pourrir et les bactéries pathogènes (qui vous rendent malade).