#Ail: liste des #maladies qu'il peut tuer!!

Par La Rédaction, le 15 fév 2016 à 05h18 dans MERCURE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:


>  Tout le monde utilise l'ail et c'est une bonne chose, il ne faut pas en abuser en en mettant partout a chaque repas car c'est une plante médicinale ultra active...


Alain TUIZER

Naturopathie à La Réunion, Paris, La Normandie

 

Pourquoi les médecins n’en prescrivent pas?

 

L’ail est connu pour être un légume extrêmement efficace, qui peut fournir un nombre immense de bienfaits pour la santé. La liste des maladies que l’ail peut tuer est longue, et comprend:

  • Infection par Helicobacter pylori

  • Infection à Candida (levure)

  • Muguet (prolifération fongique dans la cavité orale)

  • Aflatoxicose associée aux mycotoxines

  • Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (MRSA)

  • Infection à Klebsiella

  • Infection par le VIH-1

  • Infection à Vibrio

  • Pseudomonas Aerigonosima (y compris les souches résistantes aux médicaments)

  • Mycobacterium tuberculosis, infection à Clostridium résistante aux médicaments

  • Infection à Cytomégalovirus

  • Infections virales (Herpes Simplex 1 et 2, virus Parainfluenza de type 3, virus de la vaccine, virus de la stomatite vésiculaire et le rhinovirus humain de type 2)

  • Infection au streptocoque du groupe B
     

Ce n’est qu’une petite partie des problèmes de santé où l’ail peut être d’une grande utilité en raison de ses puissantes propriétés pour lutter contre l’infection.
 

Ce légume étonnant a été utilisé pour traiter et guérir le cancer à travers les âges. Même Hippocrate recommandait la consommation de grandes quantités d’ail écrasé en tant que remède contre le cancer.
 

Si vous décidez de guérir votre cancer en utilisant cet ingrédient remarquable comme anti-fongique, vous devriez prendre au moins 5-6 gousses d’ail (écrasé) par jour. Il y a environ 12 gousses dans une tête d’ail entière.
 

En outre, notez que vous devez le laisser reposer pendant au moins 15 minutes après qu’elles aient été écrasées. Ce laps de temps est nécessaire pour libérer une enzyme (allinase) qui produit ces composés anti-fongiques et anticancéreux.
 

Cependant, vous pouvez manger de l’ail cru ou cuit dans le cadre des repas, mais selon les recherches, les suppléments d’ail ne produisent pas les mêmes résultats anticancéreux et anti-fongiques.
 

L’ail s’imprègne également dans la littérature de recherche: la base de données biomédicale connue sous le nom de MEDLINE, fournie par la National Library of Medicine, contient 4245 résumés d’études sur l’ail.
 

D’après les données qui y sont fournies, l’ail est extrêmement important pour prévenir ou traiter plus de 150 problèmes de santé, allant du cancer au diabète, des infections à l’accumulation de plaque dans les artères, des dommages à l’ADN à l’empoisonnement au mercure.


Suite...