L#ananas tue le #cancer

Par La Rédaction, le 22 janv 2016 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 

> On découvre de plus en plus de bienfaits de l'ananas il parait que dans la peau se trouve aussi des trésors …

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – Normandie

 

De temps en temps une étude apparaît sur la banque de données bibliographique de la National Library of Medicine connue sous le nom de MEDLINE qui non seulement confirme la pertinence thérapeutique de substances naturelles dans le traitement du cancer, mais damne le pion à l’approche conventionnelle.
 

Publiée en 2007 dans la revue Planta Medica, les chercheurs ont constaté que l’enzyme extraite des tiges de l’ananas appelée bromélaïne était supérieure à l’agent chimiothérapeutique 5 fluorauracil dans le traitement du cancer dans le modèle animal.
 

Ce qui est remarquable au sujet de cette recherche est que le 5-FU est utilisé comme traitement du cancer depuis près de 40 ans, et a relativement échoué en raison de sa sélectivité moins que parfaite pour tuer le cancer, souvent en tuant et / ou en endommageant de manière irréversible les cellules et tissus sains, également.
 

En tant que forme hautement toxique liée au fluorure de l’acide nucléique uracile, un composé normal de l’ARN, le médicament est censé fonctionner en incitant les cellules à se diviser plus rapidement – ce qui inclut à la fois les cellules cancéreuses et les cellules saines intestinales, des follicules pileux, et des cellules immunitaires – en inhibant (lisez: en empoisonnant) les enzymes de réplication de l’ARN et de synthèse de l’ARN.

Suite...