Attention! plus des #épinards cuits...

Par La Rédaction, le 20 janv 2016 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 

> Après  avoir lu cet article je ferais attention de manger moins d’épinard cuit( car j'aime le leur goût  délicieux mais apparemment pas trop conseillé

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion Paris – La Normandie

 

 

Les épinards possèdent la particularité de renfermer une grande quantité d’acide oxalique.

 

Tout comme l’oseille, et dans une moindre mesure les bettes, le chou frisé ou les fanes de betteraves et de navets. 

 

Et cet acide oxalique peut se révéler très bénéfique et même essentiel, ou très problématique pour nous, selon que les épinards sont consommés crus ou cuits.

 

Que se passe-t-il lorsqu’on cuit les épinards ?

 

Dans les épinards crus l’acide oxalique existe sous forme organique, on dit aussi colloïdale. Sous une forme vivante, ce qui le rend ainsi utilisable par notre corps car il est intégré à la structure d’ensemble.

 

Dans les épinards cuits, au contraire, l’acide oxalique se transforme en cristaux, c’est-à-dire qu’il existe sous forme inorganique, inerte, inutilisable pour nous.

 

Et ces cristaux inorganiques, morts, ont tendance à s’accumuler dans les reins, puisqu’ils ne peuvent être utilisés par notre corps. Ils peuvent ainsi déclencher des crises de coliques néphrétiques. 

 

Et de toute façon gêner le bon fonctionnement des reins, donc la bonne élimination de certains déchets. 

Suite