#Remède miracle découvert par une #chèvre

Par La Rédaction, le 07 janv 2016 à 05h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Voici un article qui peut être, controversera tout ce qui est dit sur le café.

> J’en consomme depuis au moins 45 ans et je me sens très bien. 

> Si vous êtes du groupe sanguin O limitez-le quand même
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


Dans son traité sur le café De Saluberrima potione Cahue seu Cafe nuncupata Discurscus, l’historien Antoine Faustus Nairon raconte que le café fut découvert par des chèvres en Ethiopie [1].

Un berger, Kaldi, avait un jour laissé tomber une branche d’un arbuste sur un poêle. Les graines grillèrent, répandant un fumet délicieux. Les chèvres se précipitèrent pour goûter. Puis elles ne purent dormir de la nuit tant elles étaient excitées.

Cette histoire date de 1671. Mais l’intérêt des hommes pour le café n’a fait que se renforcer depuis, si bien qu’il est aujourd’hui le second produit le plus exporté du monde, après le pétrole !

Tout et son contraire a été dit sur le café. J’ai moi-même pu écrire des choses qui ont été par la suite contredites par la science.

Alors, aujourd’hui, il est important que je vous annonce une bonne nouvelle : le café est un remède miracle !

Un remède miracle

Ce n’est pas moi qui invente des faits : ce sont les conclusions fermes et définitives publiées dans le New England Journal of Medicine en 2012, après la plus grande étude jamais faite sur le sujet.

Il faut comprendre les chercheurs, ils étaient comme vous et moi !

Depuis des décennies, ils entendaient dire que le café pouvait le meilleur… et le pire. Pour en avoir le cœur net, ils ont recruté plus de 400 000 personnes (oui, quatre cent mille, il n’y a pas de faute de frappe) entre 50 et 71 ans, et ils les ont suivies pendant 13 ans.

La conclusion est simple : plus les gens boivent de café, plus leur risque de décès est bas.