#Vaccins, souvent contaminés par des #souches virales

Par La Rédaction, le 11 nov 2015 à 05h57 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Il se passe un phénomène enthousiasmant dernièrement qui donne beaucoup d'espoir de voir les choses changer
 
> Nous, naturopathes et diffuseurs d'infos, sommes déjà grillés et donc, rien à perdre…
 
> Mais au risque de perdre leur licence de plus en plus, des médecins, s'ouvrent en mettant à jour les réalités et les trafics des labos et des monstres qui intoxiquent l'humanité. Bravo a eux !!!
 
> Voici un de plus qui saute le pas avec cet article
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie

 
Cette néphrologue est non seulement docteur en médecine, mais aussi diplômée en Physique Théorique (Université Rutgers). Elle a dirigé un laboratoire de biochimie et enseigné la médecine interne et la néphrologie aux étudiants en médecine.
 
Comme beaucoup de médecins, j’ai, pendant des années eu une foi aveugle dans les vaccinations. Je croyais qu’elles étaient nécessaires, sûres et efficaces. 
 
Comme beaucoup de médecins, je n’ai jamais ouvert le moindre document pour me faire une opinion personnelle. Mais contrairement à beaucoup de médecins, je ne puis supporter d’adhérer à de faux paradigmes et je ne dois rien au gouvernement. 
 
Au cas où se présenterait le pire des scénarios et contrairement à la plupart des médecins, j’ai la possibilité de gagner ma vie sans avoir besoin d’une licence médicale. Je ne crains pas de clamer haut et fort la vérité que j’ai découverte. 
 
Les milliers de pages que j’ai consultées, les centaines d’heures de travail que j’ai consacrées à la recherche m’ont permis de découvrir l’horrible vérité par rapport à ce qui est fait aux gens, comme aux animaux partout dans le  monde sous le faux prétexte de « santé publique ».
 
Jusqu’il y a deux ans, j’étais heureuse de faire mon travail de médecin et de m’occuper de personnes souffrant de graves maladies des reins. Il y a deux ans tout a changé. 
 
À la suite de plusieurs cas de problèmes rénaux qui s’étaient produits après les vaccinations chez des personnes qui auparavant étaient en parfaite santé, j’ai commencé à creuser davantage le thème des vaccinations que pendant longtemps j’avais cru ne pas être digne de quelque débat que ce soit.
 
J’ai commencé à étudier les vaccins leurs composants, ainsi que la science qui affirme leur innocuité et leur efficacité. À partir de ce moment, j’ai été submergée par une avalanche de vérités qui ont fait que je ne serai plus jamais la même.