Le #corps a des limites

Par La Rédaction, le 30 oct 2015 à 05h04 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Un document  très complet et à ne pas louper 
 
> L’acidose étant la cause principales de la plupart des maux, alcaliniser est difficile …
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie



Un corps acide est un corps en mauvaise santé. Lorsque le corps est acide, il crée un environnement non souhaité où la maladie, les bactéries et les levures se développent. 
 
Lorsque le corps est trop acide, le corps prend des minéraux aux organes vitaux et aux os pour neutraliser l’acide et l’extraire de l’organisme. 
 
Pour cette raison, les réserves minérales de l’organisme, tels que le calcium, le sodium, le potassium et le magnésium peuvent devenir dangereusement basses et causer des dommages qui peuvent passer inaperçus pendant des années, jusqu’à ce que l’organisme atteigne des niveaux malsains, provoquant l’acidose.
 
La plupart d’entre nous consommons déjà suffisamment d’aliments générateurs d’acidité comme les produits laitiers, les céréales, les viandes et le sucre. 
 
Etant donné que le corps génère constamment des déchets acides par son métabolisme, les déchets ont besoin d’être neutralisés ou excrétés d’une façon ou d’une autre. 
 
Afin de neutraliser cette génération constante d’acidité, nous avons besoin de fournir à notre corps davantage d’aliments alcalinisants.
 
Examinez les problèmes de santé causés par une acidose légère (mauvais équilibre du pH) :
 
Gencives sensibles enflammées, caries
Immunodéficience
Sciatique, lumbago, torticolis
Problèmes respiratoires, essoufflement, toux
Prolifération de levure fongique
Faible énergie et fatigue chronique
Dommages cardiovasculaires, y compris constriction des vaisseaux sanguins et réduction de l’oxygène
Problèmes cardiaques, arythmies, augmentation du rythme cardiaque
Gain de poids, obésité et diabète
Infection de la vessie et des reins
Dommages accélérés par les radicaux libres
Vieillissement prématuré
Nausées, vomissements, diarrhée
Ostéoporose, os faibles et fragiles, fractures de la hanche, épines osseuses
Maux de tête, confusion, somnolence
Douleurs articulaires, douleurs musculaires et accumulation d’acide lactique
Allergies, acné
 

Le corps n’ajuste-t-il pas son pH de lui-même ?

Oui, il le peut, mais il le fait avec un coût. Le pH normal de tous les tissus et les fluides dans le corps, à l’exception de l’estomac, est alcalin.