#Curcuma et exercice

Par La Rédaction, le 26 oct 2015 à 06h03 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 
> Cette racine est un trésor de bienfaits. Pas étonnant qu'elle soit la base culinaire dans de très nombreux pays surtout l'orient, l'Afrique. Les amérindiens aussi l'utilisait comme médecine
 
> C'est une façon de se soigner tout en se nourrissant.
 
> Les occidentaux auraient tout intérêt à au moins l'utiliser comme médicaments... 
 



Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie


 
Rien ne peut remplacer l’exercice, mais l’extrait de curcuma semble réussir à produire des avantages similaires pour la santé cardiovasculaire, notamment chez les femmes souffrant de problèmes associés à la santé artérielle dus à l’âge. 
 
Malgré le manque d’intérêt général des praticiens de la médecine conventionnelle concernant le rôle du curcuma dans la prévention des maladies de coeur, il existe de nombreuses recherches publiées sur ses remarquables propriétés cardio-protectrices.
 
Une étude de 2012, publiée dans l’American Journal of Cardiology, a trouvé que l’extrait de curcuma est capable de réduire le risque de crise cardiaque de 56 % après la pose d’un by-pass. 
 
Une autre étude étonnante de 2012 publiée dans le journal Nutrition Research, a révélé que la curcumine, principal polyphénol du curcuma qui lui donne sa couleur dorée, est aussi efficace dans l’amélioration de la fonction vasculaire chez les femmes ménopausées qu’un entraînement d’exercices d’aérobie modérés. [1]
 
L’étude a duré 8 semaines et a impliqué 32 femmes ménopausées réparties en 3 groupes: un groupe contrôle sans traitement, un groupe exercices, un groupe curcumine. 
 
Les chercheurs ont vérifié la santé de la paroi interne de leurs vaisseaux sanguins (endothélium) en utilisant des ultrasons pour mesurer la dilatation artérielle dépendante du flux sanguin, un indicateur bien connu d’élasticité des artères et par suite de la fonction endothéliale.