l#Esclavage au #sucre

Par La Rédaction, le 24 oct 2015 à 06h46 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

 
> L’addiction au sucre est aussi grave que celle du tabac, alcool, médicaments, drogues douces.
 
> Peu de personnes se rendent compte du danger, ce dossier est clair et précis …
 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion – Paris – La Normandie




Derrière son apparente douceur, le sucre agit comme une véritable drogue sur notre cerveau. Il enclenche des mécanismes de dépendance très proches de ceux de l’alcool ou du tabac. Le docteur Jean-Paul Curtay donne les clefs pour se débarrasser de notre addiction au sucre. 
 
L’histoire du sucre est indissociablement liée à celle de l’esclavage. C’est en grande partie pour planter de la canne à sucre que les négriers ont déporté vers les Antilles et la Réunion, ligotés au fond des cales, des hommes, des femmes, des enfants. 
 
Ceux qui survivaient devaient, sous les coups de fouet, faire pousser de la canne, qui – ils ne le savaient pas – allait servir à édulcorer la nourriture. Mais surtout, cette canne à sucre qui les asservissait allait ensuite asservir, certes beaucoup plus en douceur, les habitants de la métropole. 
 

Comment le sucre parvient-il à exercer un tel pouvoir d’attraction sur les hommes et les femmes ? 

Pourquoi agit-il comme une drogue ? Pour le comprendre, regardons ce qui se passe chez les plantes, sans qui nous ne serions pas là.
 
Leurs feuilles, comme des panneaux solaires, utilisent le rayonnement ultraviolet, le gaz carbonique qu’elles respirent et l’eau pour libérer l’oxygène que nous respirons et pour fabriquer les glucides qui vont les nourrir. La plante se nourrit donc elle-même, et en plus elle alimente les...