La #médecine d’autrefois méprisée

Par La Rédaction, le 14 sept 2015 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:

 
>Le gingembre une fois de plus à l’honneur
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie



La nouvelle fait la une des médias : une chercheuse de l’université de Nottingham, en Angleterre, a découvert dans un grimoire vieux de mille ans la recette d’une potion qui s’est révélée, testée en laboratoire, plus puissante que les antibiotiques à détruire le terrible MRSA, cauchemar des chirurgiens : le staphylocoque doré résistant aux antibiotiques (Methicillin-resistant Staphylococcus aureus).
 
En fait, ce remède incroyable est en train de créer « un espoir au-delà de mes rêves les plus fous », a témoigné la chercheuse, le Dr Freya Harrison.
 

Plus de 99,9 % des bactéries sont détruites par cette potion.

 
C’est une grande nouvelle pour les personnes qui vont subir des opérations chirurgicales. Il est possible que, très bientôt, elles n’aient plus à craindre les gravissimes infections au staphylocoque doré résistant aux antibiotiques.
 
Mais cette affaire en dit aussi très long sur l’état de la recherche médicale actuelle.
 
La recette était connue
 
Contrairement à ce que la presse a largement laissé entendre, ce grimoire n’était pas un obscur document oublié dans quelque bibliothèque poussiéreuse.