L’#eau idéale à boire pour chacun

Par La Rédaction, le 13 sept 2015 à 06h00 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:

 
> Voici une vision fantastique sur la boisson, c’est équilibré !!!
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie


Boire chaud… même en été


Il faut boire le plus souvent chaud : le matin au lever de manière abondante, après le jeûne prolongé de la nuit, mais aussi dans la journée, entre et pendant les repas, l’eau chaude réchauffe et aide à la digestion. 
 
Terminer un repas par un verre ou une tisane à base d’eau chaude est le meilleur stimulant pour la digestion.
 

Privilégier une haute teneur en bicarbonates

Les bicarbonates de l’eau neutralisent aussi l’acide lactique du muscle, dont le rein doit se charger, d’où l’intérêt bien réel des eaux riches en bicarbonates, comme l’eau de Quézac, de Perrier et surtout l’eau de Vichy, très anti-résidus acides.
 
Notons au passage que si le rapport bicarbonates sur phosphates et sulfates est fort, cela suffit parfois. Ainsi, l’eau d’Evian a une teneur modérée en bicarbonates mais elle n'a pas de sulfates et un pH autour de 7,2, elle est donc bonne à boire à long terme. 
 
En revanche, des eaux très riches en sulfates et relativement plus faibles en bicarbonates sont en fait plutôt acidifiantes et donc lourdes à digérer.
 

La teneur en minéraux

Il existe des eaux de source très peu minéralisées comme :
 
Mont Roucous (30 mg/L) ,
Montcalm (50 mg/L),
Celtic (50 mg/L)
Volvic (110 mg/L).
 
Puis il y a des eaux à minéralité moyenne comme :
 
Evian (320 mg/L),
Vittel (750 mg/L).
 
Et enfin il y a des eaux franchement salées ou hyper-minérales
 
Hépar (1600 mg/L),
Contrex (2300 mg/L)
Vichy (4300 mg/L).
 
Les eaux à minéralité globale élevée sont à déconseiller aux personnes qui veulent nettoyer leur sang et leur tissu conjonctif (intoxication, obésité, surpoids), car ces eaux sont trop salées, ce qui favorise plutôt la rétention d’eau et moins le drainage des tissus.
 

Quelle est la quantité idéale d’eau à boire ?