Vite lu, vite su!

Par La Rédaction, le 10 sept 2015 à 06h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:

> Merci encore pour toutes les solutions alternatives.
 
> C’est la première fois que j'entends parler de ce problème. A transmettre a votre entourage
 

Alain TOUIZER

Naturopathie - Ile de La Réunon - Paris - La Normandie




Les études officielles nous disent qu’en France, la parodontite (ou maladie parodontale) atteint 85% des personnes de plus de 50 ans et cause chez 70% d'entre elle des pertes de dents avec l’âge. 
 
On a peine à y croire, mais c’est ce que vous répéteront tous les dentistes... avant de vous proposer le protocole de soin standard qui comprend :
 
2 séances de détartrage superficiel. Comptez 45 à 50 euros en moyenne,
 
4 à 6 séances de surfaçage ou de « curetage radiculaire » selon qu’il travaille par quadrant (demi-mâchoire) ou par sextant. Comptez 100 euros par quadrant,
 
1 séance de réévaluation (bilan de la première phase de traitement). Au coût d'une consultation,
 
Des interventions plus en profondeur si les signes inflammatoires n’ont pas suffisamment régressé. Il s’agit de détartrages « à ciel ouvert » (on décolle la gencive des dents pour aller nettoyer les tissus en profondeur). 
 
Généralement, pour l’ensemble de la bouche, cela demande 4 séances supplémentaires et le tarif des interventions à ciel ouvert oscille entre 250 à 500 euros en fonction des matériaux éventuels (os synthétique) à rajouter pour substituer les pertes osseuses. 
 
Ce sont des actes hors nomenclature donc non remboursés par la Sécu.
 
Au total, pour un traitement complet, il faut prévoir un budget d'environ 1 500 à 2 500 euros selon la compétence et les pratiques du dentiste !
 

Le chiffre vous reste en travers de la gorge ?

 
Vous hésitez. N'y a-t-il pas d'autre moyen ? Rassurez-vous, il y en a.