#Autisme et #vaccins

Par La Rédaction, le 05 juin 2015 à 07h03 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Nous devons lutter contre la maltraitance des petits en refusant l'empoisonnement obligatoire par les institutions.

 

> Voici la preuve officielle des problèmes d'autisme de plusieurs centaines, voire milliers d'enfants, dans le monde...


Alain TOUIZER

Naturopathie  La Réunion - Paris - Normandie




Vous n’entendrez rien à ce sujet dans les médias traditionnels, mais, le « tribunal des vaccins » du gouvernement fédéral a une nouvelle fois concédé, quoique très discrètement, que la combinaison de la Rougeole, des Oreillons et de la Rubéole (ROR) en un seul vaccin provoque effectivement l’autisme.

Dans une décision publiée récemment, dont une partie avait été censurée du public, un jeune garçon a reçu des centaines de milliers de dollars après qu’il ait été déterminé que le vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole avait conduit à un diagnostic confirmé de Trouble du spectre autistique (TSA).

Les parents de Ryan Mojabi, âgé de dix ans, disent qu’il a d’abord souffert d’une encéphalopathie après avoir été vacciné contre le ROR, le 19 décembre 2003.

Une encéphalopathie est une réaction défavorable reconnue et indemnisable aux vaccins, et une réaction que les tribunaux des vaccins avaient déjà reliés aux vaccins.

Selon les parents de Ryan, le vaccin combiné contre la Rougeole, les Oreillons et la Rubéole a provoqué l’encéphalopathie de leur fils, qui s’est manifestée comme des « dysfonctionnements neuro-immunologiques » sous la forme de l’asthme et de Trouble du spectre autistique.