Doit-on arrêter le #gluten?

Par Alain TOUIZER, le 18 mai 2015 à 07h00 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:

 

> Cet vision historique est fort intéressante. Même si je le savais J Marc Dupuis est un écrivain remarquable et j'ai eu plaisir a écouter sa version pour savoir si vous êtes allergiques au glutten.

 

> Si cela vous dit,envoyez moi un mail a contact@aljoimour.com et je ferais le test gratuitement pour  vous dire si oui ou non vous êtes allergiques.

 

> Je mange un peu de gluten, et tout va bien, mais ce n'est pas le cas de tout le monde...
 

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion et en Normandie


Ayant expliqué dans une lettre précédente que je suivais un régime sans gluten, j’ai reçu de nombreux messages de lecteurs me demandant s’ils devaient, eux aussi, arrêter le gluten.
 

D’autres me demandent comment un aliment aussi ancien et traditionnel que le blé (notre principale source de gluten), a pu devenir du jour au lendemain si mauvais pour la santé.
 

D’autres veulent savoir comment se nourrir quand on ne peut manger ni céréales, ni produits laitiers.
 

Etc, etc.
 

Je ne peux pas décider à votre place si vous devez arrêter le gluten. Pour répondre à cette question, je dois remonter très loin dans le mode de vie traditionnel de l’être humain, le comparer à ce qu’il est devenu quand nous avons commencé à manger des céréales, et donc du gluten, et enfin expliquer les effets sur la santé des nouveaux blés hybridés, que nous mangeons massivement depuis les années 60.
 

Si mes explications vous parlent, si vous vous reconnaissez dans les symptômes que je décris, vous pourriez alors avoir envie d’essayer vous aussi d’arrêter le gluten, pour voir la différence. Mais ce sera à vous de choisir :

 

Le blé, une bénédiction pour l’humanité

Disons-le tout net : le blé, qui est notre principale source de gluten, est une bénédiction pour l’humanité.
 

Sans lui, nous serions encore dans des cavernes, à arpenter la Terre à la recherche de larves, de feuilles, de racines, de baies et d’animaux.
 

Ils ne pouvaient pas manger les céréales sauvages qu’ils trouvaient dans la nature car les céréales crues contiennent des ...