#Noix de #kola : #tonifiant et #aphrodisiaque

Par Alain J. TOUIZER, le 29 mars 2015 à 06h58 dans SANTE | 0 commentaire

D’OU ELLE VIENT...

La noix de kola ou cola est le fruit de différents arbres du genre Cola. Une noix peut peser jusqu'à 25 g.

Elle  est utilisée notamment pour ses propriétés stimulantes mais possède aussi des propriétés antidépressives. Elle est aussi, réputée faciliter la digestion et avoir des propriétés aphrodisiaques.

On utilise notamment l'espèce Cola acuminata et Cola nitida. Elle possède un goût amer du fait de sa forte teneur en xanthines (caféine surtout, mais aussi kolatine et kolatéine qui adoucissent l'action de la caféine).


Noms français:

Kola, cola, kolatier (nom de l'arbre)
Nom latin               :    Cola nitida, cola acumianta (deux espèces de Cola)
Famille                   :    Sterculiaceae
Constituants           :    Alcaloïdes (caféine, théobromine) Tanins
Parties utilisées       :    Graines (noix)
 


Le kola qui provient de l'arbre kolatier (ou colatier) pousse principalement en Afrique et en Amérique du Sud. On récolte les graines de kola lorsqu'elles sont à maturité.
On prépare la noix en la débarrassant de ses téguments, puis elle est mise à sécher, ce qui lui donne une couleur acajou. Elle est consommée en la mastiquant individuellement (lors d'un long trajet ou pour des travaux difficiles) ou en groupe (en signe de convivialité).

Au XIXe siècle, elle était utilisée en thérapeutique sous forme de poudre, d'extrait fluide, de teinture et même de vin. On utilisait autrefois la noix de kola pour faire des colas, aujourd'hui l'arôme de ces boissons industrielles est artificiel.

La noix de kola est connue et consommée depuis longtemps en Afrique. Elle était consommée pour supporter la fatigue lors des durs travaux d'agriculture ou de chasse. L'importance de la noix de kola était telle qu'il y en avait toujours de plantées à proximité des villages.

A la base c'était un fruit africain qui s'est ensuite implanté en Amérique du sud et Amérique Centrale, au Sri Lanka, en Malaisie et dans les Caraïbes.Économiquement, la noix de kola était déjà un marché important sur tout le continent africain.


FATIGUE, SOIF, FAIM…

Durant des millénaires, les Africains ont mâché des graines de kola pour combattre la fatigue physique et intellectuelle et pour contrer la dépression. De plus, ils leur attribuaient, comme au café et au chocolat, des vertus aphrodisiaques. Cela explique peut-être pourquoi, aujourd’hui, elles font partie des ingrédients de certaines préparations vendues comme « toniques sexuels ».

La poudre de kola fit l'objet d'un important commerce dès le XIVe siècle. Les voyageurs l’échangeaient même contre de la poussière d’or avant d'entreprendre la traversée du Sahara. Cela leur permettait de mieux tolérer la fatigue, la faim et la soif durant le long voyage.

Les musulmans, dont la religion interdit de consommer de l'alcool, appréciaient particulièrement le kola dont ils tiraient une boisson stimulante favorisant les contacts sociaux. Plus près de nous, le Coca-Cola® renfermait à l’origine du kola, aujourd'hui remplacé par de la caféine de synthèse. La noix de kola est approuvée comme additif alimentaire par le Conseil de l’Europe et la Food and Drug Administration des États-Unis.


Au vu de ses composants, on peut se dire que la boisson devait être plus que tonique ! ...et peut être légèrement aphrodisiaque.

La noix de kola est très commune dans de nombreuses cultures traditionnelles d'Afrique de l'ouest mais aussi en Indonésie et au Brésil.

Porteuse d'une valeur symbolique, elle est souvent consommée lors de cérémonies ou pour souhaiter la bienvenue aux invités, comme symbole de l'amitié partagée ou pour signifier une entente scellée ou une réconciliation entre deux parties. Elle fut implantée aux Caraïbes et en Amérique du Sud au 17ème siècle.

ORIGINE DU COCA COLA !

Mais sa renommée internationale n'apparut qu'à la fin du 19ème siècle, plus précisément à partir de 1885 quand un pharmacien de la bonne ville d'Atlanta, aux Etats Unis, le docteur John Pemberton créa un remède énergisant à base de noix de cola, pour lutter contre la fatigue de feuilles de coca (oui, de feuilles de coca, dont est extraite la cocaïne !) et de vin, ce qui donna la Coca-Cola.

Toutefois, ne vous jetez pas sur la première de bouteille de Coca qui traine dans votre frigo, aujourd'hui la coca a été supprimée, la noix de cola remplacée par de la caféine de synthèse et le vin supprimé en 1893.
Le Coca d'aujourd'hui n'est ni tonifiant, ni aphrodisiaque. C'est juste un soda... Mais la noix du kola y a en tout cas trouvé sa réputation de tonifiant et aphrodisiaque

BENEFICES

Est un stimulant physique, sexuel et intellectuel, grâce à ses composants riches en alcaloïdes, la caféine (environ 2 %), et la théobromine. Les effets stimulants du kola sur le système nerveux central sont dus en grand partie à la caféine qu’il contient.

Fatigue et vigilance:

La caféine contenue dans la noix de kola stimule le système nerveux central, ce qui accroît l'attention et aide à lutter contre la somnolence et l'endormissement. L’expérience quotidienne en témoigne et les résultats des essais cliniques les plus récents ne laissent pas de doute.

Cognition (mémorisation, perception, apprentissage, etc.)

Plusieurs études démontrent que la caféine peut améliorer les performances cognitives à court terme.  Toutefois, aucune d’entre elles ne s’est penchée sur les effets spécifiques de la noix de Kola.
La Commission E (fr.wikipedia.org/wiki/Commission_européenne) reconnaît l'usage du kola pour combattre la fatigue physique et mentale. La caféine qu’il contient est responsable de ces effets.

Usages traditionnels:

Il est admis que le kola peut stimuler le système nerveux central, augmenter la tension artérielle et soulager un mal de tête résultant d'une mauvaise circulation périphérique; des effets attribués à sa teneur en caféine, légèrement supérieure à celle du café.

En plus, elle est conseillée comme :
•    astringent
•    régulateur de  la tension artérielle
•    aide à lutter contre la fatigue physique et la fatigue intellectuelle
•    diurétique
•    puissant stimulateur général de l'organisme
•    Soulagement des maux de tête
•    Stimulant (effet de la caféine), digestif, tonique.
•    Fatigue, maux de tête, migraine, dépression

> vous trouverez chez aljoimour notre Teinture de kola   Tonique exelent pour l'endurance des sportifs.

Les plantes et les suppléments censés stimuler la vigueur sexuelle ont toujours été populaires, mais les données scientifiques probantes manquent souvent pour documenter leur efficacité. Voila pourquoi il est important de donner l’heure juste sur ces produits.

D’autant plus que le marché regorge de cocktails qui contiennent 3, 4 et parfois même jusqu’à 10 ou 12 ingrédients différents : l’innocuité et l’efficacité de telles préparations sont impossibles à déterminer. En ce qui concerne la noix de kola, sa réputation d’aphrodisiaque se repose essentiellement sur son effet stimulant, qui est attribuable à sa teneur en caféine, qui varie de 1.5 à 3.5%.


Cette réputation prêtée à la noix de kola n’est ni plus, ni moins justifiée que celle qu’on pourrait attribuer à la caféine, qui a principalement un effet stimulant.La noix de kola a des effets sur le corps humain assez proches de ceux produits par le guarana.La composition de la noix de kola est donc assez simple mais c'est l'association de ces quelques éléments qui provoque les effets tonifiants de la noix de kola.

Notons l'intéressante combinaison des tanins et de la caféine : les tanins vont ralentir l'assimilation de la caféine par l'organisme, ce qui offre un effet de stimulation de longue durée.

Nous venons de voir la composition de la noix de cola et nous savons qu'elle est surtout composée de substances excitantes et on n'y a pas trouvé de mystérieuse substance aphrodisiaque. C'est donc la fine alchimie entre ces différents éléments de la noix de kola qui va produire un effet stimulant sur l'organisme en général.

Mais pas spécialement d'effet aphrodisiaque. Il peut être intéressant si l'on veut rester dans l'esprit de la noix de kola de se tourner vers un produit comme le guarana, bien plus efficace au niveau de la stimulation de la libido que la noix de kola.

MAIS... QU’EST-CE QUE ELLE CONTIENT CE KOLA...

Regardez toutes les bonnes choses que l'on trouve dans une noix de kola :La noix de kola contient de la théobromine, qui est une substance ayant pour effet de stimuler le système nerveux central.

La noix de kola contient de la caféine, de l’amidon, du kolanin, des tanins et des glucides ; La composition de la noix de kola est donc assez simple mais c'est l'association de ces quelques éléments qui provoque les effets tonifiants de la noix de kola.

Notons l'intéressante combinaison des tanins et de la caféine : les tanins vont ralentir l'assimilation de la caféine par l'organisme, ce qui offre un effet de stimulation de longue durée.
 
 

POSOLOGIE

Il faut généralement une dose d'au moins 60 mg de caféine (l’ingrédient actif principal du kola) pour obtenir un effet notable sur la vigilance et les performances cognitives qui peuvent durer quelques heures. Cependant, les grands consommateurs de caféine pourraient avoir besoin de doses plus importantes (200 mg et plus) en raison du phénomène d’accoutumance.


Note:

Les dosages ci-dessous sont ceux que recommande la Commission E. Ils correspondent à des quantités de 50 mg à 150 mg de caféine par jour (teneur moyenne de 2,5 %).

Poudre séchée en capsules ou comprimés. Prendre de 2 g à 6 g par jour, en 2 ou 3 fois.

Décoction. Faire bouillir de 1 g à 3 g de poudre séchée dans 150 ml d'eau pendant 5 à 10 minutes. Boire de 1 à 3 tasses par jour.

Extrait fluide (1:1 dans l’éthanol à 60 %). Prendre de 1,25 ml à 2,5 ml, de 1 à 3 fois par jour.

Teinture (1:5 dans l’éthanol à 60 %). Prendre de 2 ml à 7,5 ml, de 1 à 4 fois par jour.

Préparation : On peut mâcher doucement les noix (entre 3 et 8 par jour) ou les prendre en infusion (4 à 8g par jour, répartie si l'on veut en 1 ou plusieurs tasses).


Severes contre-indications:

Effets secondaires

Ils sont, à notre avis, principalement dus à la caféine. La Kola est contre- indiquée formellement en cas de ulcère gastrique, de gastrite, d'arythmie cardiaque, d'anxiété, d'hypertension artérielle, chez les enfants, les femmes enceintes et en cas d’allaitement.


Attention !

La noix de kola n'est pas un produit anodin, sa forte teneur en caféine peut causer bien des problèmes.

Voici quelques uns des effets indésirables que vous pouvez avoir avec la noix de cola. Les produits sont en général assez bien dosés et ces effets n'arrivent que si on dépasse la dose de noix de cola.

En principe .... car l'auteur de ces lignes a par exemple eu de bien surprenantes palpitations cardiaques alors qu'il respectait les doses. Mais pour être honnête, ce fut tout à fait passager et sans conséquences.

Mais faites vraiment attention aux surdosages, d'autant plus que dans le cadre d'un usage de la noix de kola comme aphrodisiaque, certains sont tentés de forcer la dose.

Elle peut aussi provoquer des maux de tête, de  l'insomnie, des nausées, un état de nervosité, hypertension artérielle, des crampes musculaires…

Vous le voyez on est bien loin d'un quelconque effet aphrodisiaque supplémentaire.

D'autre part, la noix de kola est une substance vraiment puissante et il est inutile de l'associer avec d'autres produits stimulants car vous obtiendrez l'effet contraire à celui désiré. Et les conséquences peuvent être extrêmement graves.
Il ne faut pas mélanger la noix de kola avec d'autres plantes qui contiennent de la caféine, le guarana par exemple car les effets de stimulation sur le système nerveux vont s'additionner. Vous serez comme une cocotte-minute.

Il est formellement déconseillé de mélanger la noix de kola avec de l'Ephédrine ou de l'orange amère - citrus aurantium. L'association avec ces substances va créer de gros troubles cardiaques pouvant déboucher sur un arrêt cardiaque.

La forte proportion de caféine dans la noix de kola peut également créer des effets néfastes avec certains médicaments tels que les antalgiques, les broncho-dilatateurs, les neuroleptiques, les antiulcéreux et les antiacides.
La noix de kola est également déconseillée aux femmes enceintes ou allaitant, aux enfants, aux personnes qui souffrent de problèmes gastriques ou de problèmes cardiaques.

PRECAUTIONS:

Avis aux sportifs et aux personnes qui cherchent à perdre du poids en abusant des suppléments contenant de la caféine en grande quantité : une intoxication à la caféine risque d’entraîner la rhabdomyolyse, un trouble qui peut causer des lésions musculaires graves et irréversibles.

La caféine est généralement déconseillée aux personnes qui souffrent de maladies cardiaques, d’insomnie, de troubles anxieux, d’ulcères gastriques ou duodénaux ou d’hypertension artérielle. On ne dispose pas de suffisamment de données pour conclure à l’innocuité du kola chez les enfants et chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Pour en savoir plus sur les dosages quotidiens maximaux de caféine fixés par Santé Canada pour les enfants (2,5 mg par kilo de poids corporel), les femmes enceintes (300 mg) et les adultes (de 400 mg à 450 mg), consultez notre fiche sur la caféine.
 
Mastiquer de grandes quantités de noix de kola peut induire un cancer de la bouche.


INTERACTIONS

> avec des plantes ou des suppléments

L’éphédra peut exacerber les effets stimulants indésirables de la caféine, ce qui pourrait provoquer, en cas d’abus, des évanouissements et même un arrêt cardiaque. Les produits qui combinent ces 2 substances sont interdits au Canada, mais l’association caféine/extraits d’orange amère (la plante qui a remplacé l’éphédra dans les cocktails amaigrissants) est permise et peut avoir les mêmes effets indésirables.
Les effets du kola s'ajoutent à ceux des aliments, boissons et autres produits qui contiennent de la caféine.

> avec des médicaments

La caféine contenue dans le kola peut :

> augmenter les effets d'analgésiques comme l'acétaminophène et l'acide acétylsalicylique, mais aussi en augmenter sensiblement l'absorption (de l'ordre de 40 %), ce qui peut être dangereux dans le cas de l'acétaminophène (toxicité hépatique);

> Diminuer les effets des sédatifs et des calmants comme les benzodiazépines;

> Augmenter les effets indésirables, notamment les effets cardiaques, de la théophylline et des bronchodilatateurs;

> Augmenter les effets indésirables associés aux stimulants du système nerveux central comme l'éphédrine.


Cimétidine. Ce médicament prescrit aux patients souffrant d'ulcères gastroduodénaux a pour effet de ralentir considérablement l'élimination de la caféine par l'organisme, ce qui peut augmenter les effets indésirables de cette dernière.

Clozapine. La caféine peut exacerber les effets et la toxicité de ce neuroleptique.

Antiacides. La caféine peut contrer l'effet des antiacides parce qu'elle stimule la production d'acide par l'estomac.

Alendronate. La caféine peut inhiber l'absorption de ce médicament prescrit pour prévenir et traiter l'ostéoporose.
Éviter de prendre de la caféine 2 h avant et après la prise du médicament.

Anticoagulants/antiplaquettaires. La caféine peut augmenter le risque d’hémorragie chez les personnes traitées avec des anticoagulants.

Nicotine. La caféine peut augmenter le risque de dépendance à la nicotine.

Halofantrine. La consommation de noix de kola peut nuire à l’efficacité de l’halofantrine, un médicament contre la malaria18.

Autres. Parce qu’ils font augmenter le taux de caféine dans le sang, l’alcool, les contraceptifs oraux, l’œstrogène et certains antibiotiques (disulfiram, riluzole, terbinafine, verapamil, fluvoxamine) peuvent en accroître les effets indésirables.

Attention: L’interaction du kola avec l’alcool peut accroître le risque de troubles de la vue et, par conséquent, le risque d’accident de la route.