Effets immédiat du #cannabis

Par Alain TOUIZER, le 16 mars 2015 à 05h06 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:


> Je découvre cet article sur Bob Marley;  tout n'est pas noir ou blanc, il y a des nuances, spécialement dans des cas de cancers...


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion

 

Bob Marley et la folle histoire du cannabis

Quand on parle de santé naturelle, de plantes médicinales, vient toujours le moment où l’on vous demande votre avis sur le cannabis.

Le cannabis est le nom latin d’une plante extrêmement banale, le chanvre.
 

Le chanvre, plante de nos campagnes

Le chanvre est connu et utilisé par l’homme depuis sans doute plus de 10 000 ans pour faire des cordes, des tissus, de l’huile (les premiers moteurs diesel fonctionnaient à l’huile de chanvre ! [1]), manger les graines et plus récemment faire du papier (la première Bible de Gutenberg fut imprimée sur du papier de chanvre [2]).
 

C’est une plante très fibreuse, originaire d’Asie, mais son utilité était si évidente qu’elle s’est vite répandue dans toutes les civilisations, des Chinois aux Romains en passant par les Egyptiens, la Mésopotamie, puis les Européens, les Arabes, le Mexique, puis le monde entier au XIXe siècle.
 

Les graines de chanvre étant parfois consommées comme nourriture, on suppose que les gens s’aperçurent de ses effets psychotropes (modification de conscience). En effet, le chanvre contient des substances actives appelées « cannabinoïdes », dont le plus puissant est le tétrahydrocannabinol (THC), suivi du cannabidiol (CBD).
 

Cannabis, marijuana, haschich

Cannabis, marijuana et haschich sont des noms qui se réfèrent à différentes parties de la plante :

  • Le cannabis est la plante entière ; la teneur globale en THC (substance psychotrope) varie selon les espèces.
  • La marijuana, ce sont les fleurs femelles non fécondées du chanvre (ou cannabis) et séchées. La teneur en THC peut varier de 1 % à 20 %.
  • Le haschich est la résine du chanvre, raclée sur les feuilles et fleurs du sommet de la plante pour former une pâte brune. Elle est plus riche en THC (10 % à 30 %).
  • L’huile essentielle du chanvre peut être extraite grâce à des solvants. Elle est beaucoup plus riche en THC (80 %).

Il existe toutes sortes de moyens de consommer ces produits (en infusion, en vaporisation, sous forme de gâteau…) mais le plus courant est de les fumer, mélangés avec du tabac, ce qui s’appelle un « joint ».
 

Cette pratique est illégale dans la plupart des pays pour un usage « récréatif ». Mais un nombre croissant de pays dépénalisent la possession de petites quantités de cannabis pour un usage personnel et autorisent l’usage thérapeutique du cannabis : Canada, Australie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Nouvelle-Zélande et une vingtaine d’Etats américains.
 

Effets immédiat du cannabis

L’effet immédiat des cannabinoïdes est de diminuer la tension artérielle, musculaire, la coordination, provoquant une impression de flotter (être « high » ou « stone »), et diminuer la mémoire à court terme.
 

Le cœur bat plus vite, les yeux rougissent, la bouche est sèche, l’appétit augmente.
 

On parle donc d’une modification de l’état physique et psychique, qui explique le succès du chanvre dans les rites chamaniques et religieux (nous y reviendrons en détail).
 

Selon la quantité de THC et selon les individus, cet état peut être ressenti comme plus ou moins agréable, et plus ou moins violent.