L'#accouchement à l#’hôpital en cas d’#urgence

Par Alain TOUIZER, le 12 mars 2015 à 09h10 dans GENERALE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR:

 
> C'est une pratique très courante aux USA; naturelle, comme avant, très confortable pour les femmes chez soit, il y a quand même une sécurité prévue avec inscription et  une place réservée en hôpital en cas de problème.
 
> Ce n'est plus comme à l’époque où il fallait faire 3 heures de route pour  chercher le docteur à dos de cheval. La majorité des accouchements se passent toujours bien; mon fils David est né dans ces conditions-là...

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion


La plus vaste étude sur les accouchements à domicile révèle que 97 pourcent des bébés sont nés à terme avec un minimum d’interventions pour le travail et l’accouchement

Le Centre de Contrôle des Maladies rapporte que les accouchements à domicile sont à la hausse aux États-Unis.  De nombreuses familles s’inquiètent de la sécurité et choisissent l’accouchement à l’hôpital en cas d’urgence.


Une étude examine 16 924 accouchements à domicile menés par une sage-femme et confirme la santé et la sécurité de la maman et du bébé.


Cette étude de 2014 a examiné presque 17 000 accouchements et confirme que chez les femmes à faible risque, les accouchements à domicile diminuent les interventions médicales et n’augmentent pas les effets indésirables pour les bébés et les mères.
 

Les résultats de l’étude confirment la sécurité et les avantages positifs pour la santé de la mère et des bébés à faible risque. L’étude rapporte que les sages-femmes procurent d’excellents soins à chaque étape du processus de l’accouchement. Le taux de césariennes est de 5,2% pour les accouchements à domicile par des sages-femmes, pour 31% pour la moyenne nationale aux Etats-Unis.
 

Il est montré que les femmes qui accouchent à la maison évitent des interventions inutiles pendant le travail. Certaines interventions peuvent être nécessaires, mais les études montrent que de nombreuses interventions sont surexploitées, manquent de fondement scientifique sur leurs bienfaits et entraînent des risques supplémentaires.


Les sages-femmes se sont montrées excellentes dans leur prudence et leur perspicacité lorsqu’elles pratiquaient des interventions et cela a procuré une meilleure forme et une meilleure récupération pour les femmes et leurs bébés.  L’étude a rapporté moins d’incidents d’épisiotomies, de Pitocine et de péridurales.

 

97 % des bébés nés à la maison sont nés à terme avec seulement 1% des bébés transférés à l’hôpital après la naissance


Les résultats les plus significatifs de l’étude sont que 97% des bébés ont été menés à terme, pesaient une moyenne de 3,6 kg à la naissance, 98% ont été allaités à la visite de 6 semaines et seulement 1% des bébés ont été transférés à l’hôpital après la naissance.