Vous vous sentez #atigué, comme privé d’#énergie ?

Par Alain TOUIZER, le 06 mars 2015 à 06h53 dans SANTE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :

  • En général, tous les médicaments allopathiques ont des effets secondaires car pour la plupart, ils agissent sur un symptôme spécifique au lieu d’harmoniser  la globalité de l'être (physique, émotionnel, alimentaire, spirituelle).
  • Voila pourquoi en naturopathie nous traitons toujours la cause, donc un terrain ce qui permet de commettre rarement d'erreurs…


Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion




Vous vous sentez fatigué, comme privé d’énergie ? Si vous prenez régulièrement des médicaments, c’est peut-être dû à l’un d’entre eux. Un travail américain vient en effet de signaler que les statines, des médicaments indiqués dans la prise en charge de l’hypercholestérolémie, seraient à l’origine d’une baisse de tonus.

Explications:
Plus de 1 000 adultes vivant à San Diego, dans le sud de la Californie, ont été recrutés pour évaluer la tolérance de deux statines : la simvastatine et la pravastatine. Tous ont participé à une étude en double aveugle contre placebo, de telle sorte qu’un groupe recevait l’une des deux statines et l’autre, un traitement inactif. Chaque participant devait ensuite évaluer son niveau de fatigue perçue, sur une échelle de un à cinq.

Selon le Pr Beatrice Golomb, de l’Université de Californie à San Diego, les déclarations des patients sous statines font ressortir un état de fatigue plus fréquent et plus prononcé que chez les autres participants. Ils ont par exemple, été plus nombreux à faire état d’un épuisement après exercice physique. Cet effet par ailleurs, a été plus marqué chez les patients sous simvastatine que chez ceux qui prenaient de la pravastatine.

« Le plus étonnant » indique l’auteur « est en lien avec les doses. Généralement plus elles sont élevées, plus les effets secondaires sont importants. Or les doses utilisées dans le cadre de cette étude étaient faibles (entre 20 et 40 mg) ».

Par ailleurs, Beatrice Golomb a observé que les femmes étaient davantage concernées par ces effets secondaires. Selon elle, il est désormais indispensable que « les médecins puissent informer leurs patients sous statines qu’ils risquent de perdre du tonus ou d’éprouver une plus grande fatigue après un exercice physique ».