#Aliments et développement des #candidas

Par Alain TOUIZER, le 12 janv 2015 à 05h58 dans CANDIDOSE | 0 commentaire

Conseils ALJOIMOUR :


> Cette maladie avec le mercure dentaire sont les maladies du siècle moderne les symptômes sont si nombreux …ne pas négliger surtout,  ou les conséquences se feront sentir et seront bien lourdes à gérer.

> A ne pas manquer !
« Candidose auto-test 
« Extrait d’Olivier »
« Pamplactif »
« Acérola »
« Dépistage Intuitif »

 

Alain TOUIZER

Naturopathie à La Réunion




Plus de la moitié de la population est concernée, il est donc important de faire le point sur l’alimentation propice à la disparition d’une candidose. Cela vous donnera l’occasion d’éliminer tous ces aliments qui contribuent à son développement ou maintien malgré tout traitement antimycosique.

Changez vos habitudes alimentaires nocives pour contrer le développement des candidas.
Rappelez-vous : Si vous ne changez pas votre alimentation, inutile de prendre des remèdes, ce serait pure perte de temps !
 

Première étape : c’est l’INCONTOURNABLE RECTIFICATION ALIMENTAIRE.

Les (mauvaises) habitudes alimentaires se prennent facilement mais sont plus difficiles à éradiquer. C’est pourquoi il est souvent recommandé d’effectuer les changements petit à petit (1 changement toutes les semaines ou tous les 15 jours étant un bon rythme de croisière).
 

Quels sont les aliments qui contribuent au développement des candidas ?

•    Les sucres, quels qu’ils soient : blanc, complet, sous forme d’amidon

Tous les sucres sont à éviter en cas de candidose car ils constituent la nourriture principale des mycoses.(Dans le pain, les pâtes, le riz et toutes céréales raffinées ainsi que le maïs, céréale très riche en sucres), le miel, les sirops végétaux, les jus de fruits (surtout ceux en bouteilles ou bricks), les sodas, les eaux minérales édulcorées (au goût de fruit) …ils sont même souvent cachés dans les plats tout prêts de l’industrie agro-alimentaire.

Lisez bien les étiquettes (surveillez tout ce qui est en –ose (ce sont des sucres) comme dans lactose (le sucre du lait de vache), maltose, saccharose, glucose, fructose,  ainsi que les édulcorants ou les alcools de sucre comme le mannitol, le sorbitol, le xylitol….

Attention aux céréales du petit déjeuner (elles contiennent beaucoup de sucre ajouté), aux pâtes à tartiner, au pain de mie et pain à hamburger, aux plats tels que lasagnes bolognaises, les pizzas, le poisson pané, le ketchup, les popcorns, le chocolat surtout au lait et blanc, les pommes de terre ou les carottes…

La dépendance au sucre est dans ce cas souvent provoquée par les “parasites” dans vos intestins qui réclament la nourriture dont ils se délectent. Pensez-y lorsque vous avez des pulsions vers le sucré : “Qui vais-je nourrir ? Moi ou mes hôtes indésirables ?”
 
•    Les levures, parfois bien cachées dans la liste des ingrédients :

Les pains de boulangerie et industriels contiennent généralement de la levure, qui contribue au développement des candidas dans le pain à pâte levée, les gâteaux, viennoiseries,